Retour

Un agneau en bonne santé, des soins adaptés dès la naissance

Limiter les antibiotiques ? Je mise sur la prévention

Publié le par Renée de Crémoux (Institut de l'Elevage), Laurence Sagot (Institut de l'Elevage)
Bien-être Elevage des jeunes Santé Ovin lait Ovin viande
Les soins portés aux mères au moment de l'agnelage puis aux agneaux dès leur naissance sont essentiels pour limiter les risques d'infections. Ce sont ces mesures de prévention qui permettent, en assurant la robustesse et la vigueur de l'agneau et en réduisant autant que possible la fréquence et l'impact des pathologies néonatales, de limiter l'usage des antibiotiques dans le prétroupeau.

Les soins à apporter aux agneaux au cours des premières heures ou premiers jours de vie sont présentés de manière synthétique sous la forme d'une infographie.

 

Celle-ci rappelle un ensemble de points clés pour à la fois limiter les risques d'infection et réduire la pression en agents pathogènes dans l'environnement du jeune.

  • L' apport colostral (apport d'énergie et d'immunoglobulines d'origine maternelle) peut faire la différence face aux infections.
  • Les soins à l'agneau passent par des mesures d'hygiène et désinfection, une attention portée à toutes les voies d'entrée d'agents pathogènes : nombril pour commencer, identification un peu plus tard.
  • La place du logement et les caractéristiques d'utilisation des cases d'agnelage sont rappelées.

 

Pour aller plus loin :

    

 

Travaux réalisés dans le cadre du plan EcoAntibio 2017

          

Documents associés