Retour

[JTC 2022] Qualité du lait et des fromages - Traite - Santé

Publié le par Jean-Louis Poulet (Institut de l'Elevage), Alice Hubert (Institut de l'Elevage), Sabrina Raynaud (Institut de l'Elevage), Renée de Crémoux (Institut de l'Elevage), Fabrice Bidan (Institut de l'Elevage), Damien Hardy (Institut de l'Elevage), Bertrand Bluet (Institut de l'Elevage), Dupire Olivier (APCA), Marie Drouet (Institut de l'Elevage), Claire Boyer (Institut de l'Elevage), Philippe Thorey (Institut de l'Elevage), Christine Guinamard (Institut de l'Elevage)
Bien-être Traite Bâtiment Caprin

Sommaire

Comportement des chèvres et qualité de traite : premières tendances au Pradel avec CAPTraite

Nettoyage des machines à traire et qualité du lait cru : des changements en perspective

Améliorer le rendement des fromages fermiers : une économie à la clef

La santé au centre des bâtiments d’élevages pour les chèvres et les chevrettes;

 

 

Comportement des chèvres et qualité de traite : premières tendances au Pradel avec CAPTraite

Nettoyage des machines à traire et qualité du lait cru : des changements en perspective ?

Alice Hubert, Idele

Ce diaporama ci-après présente le bilan des essais sur le nettoyage et la désinfection des machines à traire qui ont eu lieu entre 2019 et 2021. Cette présentation porte également sur le suivi de l'implantation du biofilm dans la nouvelle installation de traite, selon 2 procédures de nettoyage. C'est un suivi qui n'avait encore jamais été réalisé auparavant. Ce projet a été piloté par l'Institut de l'élevage, en partenariat avec la ferme expérimentale caprine du Pradel (Domaine Olivier de Serres et Cap'Pradel), la Chambre d'Agriculture de l'Ardèche, le Groupement de défense sanitaire de l'Ardèche et la Mutualité sociale agricole Ardèche Drôme Loire. Il a bénéficié d'un co-financement de la Région AuRA via le programme PEPIT et de l'ANICAP.

Améliorer le rendement des fromages fermiers : une économie à la clef

Sabrina Raynaud, Idele

Ce diaporama rappelle quelques connaissances sur la définition et la mesure du rendement fromager en transformation lactique, ainsi que les leviers de maîtrise de ce paramètres, souvent en élevage à travers la maîtrise des taux TB et TP. Des travaux passés sont rappelés et une nouvelle étude en cours en région AURA est présentée. Cette étude financée par la région AURA est pilotée par Auvergne-Rhône-Alpes Elevage avec l’Institut de l’Elevage, les Chambres d’Agriculture de l’Ardèche et de l’Isère, le GDS du Rhône, le syndicat caprin de la Drôme, la station caprine expérimentale du Pradel EPLEFPA, Cap’Pradel, le CFPPA de Mâcon Davayé et l’ENILBIO Poligny.

La santé au centre des bâtiments d’élevages pour les chèvres et les chevrettes

Renée De Crémoux, Idele

Les bâtiments d’élevage sont des lieux de vie et d’expression du comportement des animaux. Ce sont des lieux de travail pour l’éleveur mais aussi des lieux de passage. Autant de fonctions qui impliquent de réfléchir dès la conception des chèvreries aussi bien en termes d’implantation que d’organisation, de circulation, de spécialisation des espaces mais aussi de modularité et d’évolution car les locaux d’élevage doivent pouvoir s’adapter et prendre en compte les besoins des animaux et de l’éleveur.

 

Sur le plan sanitaire, on s’attachera d’abord à préserver les équilibres microbiens : limiter l’émergence de maladies et réduire leur expression clinique. La prévention est ici essentielle (on parlera plus largement de mesures de biosécurité). Plusieurs aspects points techniques sont abordés : références en termes de besoins des animaux en fonction de leur stade physiologique, paramètres d’ambiance (température, humidité, ventilation, qualité de l’air, densité, gestion des litières). Pour aller plus loin, on peut se référer au guide « Conception et utilisation des bâtiments d’élevage pour des chèvres et chevrettes en bonne santé » disponible en téléchargement via le lien suivant :

https://idele.fr/detail-article/conception-et-utilisation-des-batiments-delevage-pour-des-chevres-et-chevrettes-en-bonne-sante