Retour

Vers une meilleure connaissance de la gestion des STEC hautement pathogènes dans l'amont de la filière laitière bovine

Projet STECAMONT

Publié le par Sabrina Raynaud (Institut de l'Elevage), Philippe Roussel (Institut de l'Elevage), Karine Le Barillec (CNIEL), C Hoarau (ACTALIA), Delphine Sergentet (Vetagro sup Lyon), Sarah Ganet (Vetagro sup Lyon), C Thollet (Vetagro sup Lyon), Hubert BRUGERE (EVNT), Frédéric AUVRAY (Envt and INRAE UR1303), M Kérourédan (Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse), MM Um (Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse), Dominique Bergonier (ENV Toulouse), Marilyne Le Pape (Anicap), D Verneau (FNEC), Estelle Boullu (FNEC), L Forray (Laiterie H. Triballat), Pascaline Bouet (Triballat), Charline Jacquet (Triballat), M Cabaret (Laiterie H. Triballat), G Sanzey (AGRIAL), P Bourreau (AGRIAL), F Brasseur (AGRIAL), P Bourdin (AGRIAL), C Bailly (Confédération Roquefort), Patrick Anglade (CFF-Conseil et Formation en Fromagerie), A Condomines (Confédération Roquefort), F Cambefort (Confédération Roquefort), C Spelle (CNAOL), CNIEL, F Durand (Lallemand SAS), E Forano (INRAE), Marie-Christine Montel (INRAE Aurillac (15)), Violaine Salaun (C.A. Pyrénées Atlantiques (64)), Pascal Picant (GDS 14), J Delaval (Laboratoire de Touraine), Y Dureuil (Laboratoire de Touraine), S Rotily (Laboratoire de Touraine), C Defarques (LIAL Massif Central), A Lortie (LILANO), Jean Legarto
Produits laitiers fermiers Bovin lait
Fiche STECAMONT filière bovine - fiche recherche du CNIEL

 D’origine fécale, excrétées dans les déjections des vaches laitières, les Escherichia coli producteurs de shigatoxines (STEC) peuvent se trouver accidentellement dans le lait et les produits laitiers non pasteurisés. La maîtrise de ces pathogènes à la ferme se heurte au manque de connaissances sur l’écologie et la circulation de cette bactérie pathogène au sein des fermes laitières. C’est dans le cadre du projet STECAMONT, soutenu par le CNIEL, cofinancé par France AgriMer et mené par l’IDELE que des réponses ont été apportées à ces questions.

C’est ainsi que 7 élevages bovins ont été suivis pendant une année et ont permis de confirmer l’origine fécale de contamination du lait et l’absence d’une excrétion mammaire. Une fiche de synthèse résume la méthodologie utilisée dans cette étude et les résultats obtenus. Elle est complétée par une fiche d’intervention en élevage bovin en cas de contamination du lait.

 

Retrouver la fiche synthèse sur le site du CNIEL : Fiche synthèse