Retour

[GAL 2016] Génomique, sexage, croisement : impact sur les conduites du troupeau laitier

Troisième édition de la conférence Grand Angle Lait - 12 avril 2016 (Paris)

Publié le par Pascale Le Mezec (Institut de l'Elevage), Marion (A) Benoit (ALLICE)
Choix des reproducteurs Evaluations et index Génomique Performances et phénotypes Bovin lait
Les années 2010 marquent une transformation des pratiques et stratégies de renouvellement dans les élevages. L'évaluation génomique permet des progrès génétiques manifestes, surtout pour les aptitudes fonctionnelles, grâce à l'utilisation de taureaux d'insémination divers et vite renouvelés. Avec le génotypage, elle donne une place de choix aux femelles pour la sélection par l'éleveur dans son troupeau. L'insémination avec de la semence sexée assure la naissance des petites génisses et optimise le renouvellement. Dans le même temps, le croisement entre races laitières reprend des couleurs avec des éleveurs qui font le choix de réunir les atouts de races différentes et de bénéficier de l'hétérosis.