Retour

Synthèse IBOVAL 2013 et publication des BGTA

Note Iboval n° 64 - septembre 2013

Publié le par Philippe Boulesteix (Institut de l'Elevage), Marie-Noëlle Fouilloux (Institut de l'Elevage), Jean Guerrier, Eric Venot (INRAE GABI)
Evaluations et index Bovin viande
Le premier semestre 2013 a été très riche en nouveautés pour l’indexation des bovins allaitants en ferme. En effet, les évolutions ont concerné à la fois l'indexation, la diffusion des index au SIG et la publication des BGTA. Tout a pu être effectué en respectant les délais de production et de mise à disposition prévus.

Cette note présente les différentes adaptations qui ont été effectuées à l’occasion de l’indexation IBOVAL 2013 et leur impact. Les évolutions mises en œuvre dans cette évaluation sont nombreuses : prise en compte de performances jusque là exclues, harmonisation de l’expression des valeurs génétiques, exploitation de la note de grosseur des canons pour toutes les races et nouveautés pour l’indexation de la croissance post-sevrage.

 

Le nombre de caractères évalués s’accroît rapidement dans toutes les races, mais aussi le nombre de mâles et de femelles avec index publiés. Ainsi, il y a 6% de femelles en plus cette année avec index publiés et 7% de mâles.

 

Enfin, les modalités de diffusion du BGTA ont été modernisées. Une synthèse des caractéristiques des BGTA 2013 est présentée dans la note. Sur ce dernier aspect, la figure ci-après illustre la variabilité importante entre les races du taux de veaux nés de taureaux diffusés par IA ainsi que de celle des troupeaux non naisseurs de veaux d’IA.

 

 Pourcentage moyen de veaux issus d’IA et part d’absence d’IA, par troupeau et race (BGTA 2013)

Source Institut de l'Elevage

 

Documents associés