Retour

Maîtrise des STEC dans les élevages caprins : où en est-on ?

Acquisition de connaissances et test de l'efficacité de mesures de maîtrise dans les élevages où le lait est contaminé

Publié le par Sabrina Raynaud (Institut de l'Elevage), Philippe Roussel (Institut de l'Elevage), Valérie Michel (ACTALIA), Delphine Sergentet (Vetagro sup Lyon), Vetagro sup Lyon, Sarah Ganet (Vetagro sup Lyon), Frédéric AUVRAY (Envt and INRAE UR1303), Ecole Vétérinaire Nationale de Toulouse
Qualité des produits laitiers Alimentation - Abreuvement Bovin lait Ovin lait Caprin
Depuis la fin des années 1990, les entreprises laitières sont confrontées à des pathogènes encore difficiles à maîtriser aujourd’hui : les Escherichia coli productrices de shiga-toxines, ou STEC. D’origine fécale, excrétées dans les déjections des animaux, elles peuvent se trouver accidentellement dans le lait et les produits laitiers non pasteurisés. Potentiellement pathogènes pour l’Homme, la maîtrise des STEC à la ferme se heurte au manque de connaissances concernant leur écologie au sein des élevages laitiers, notamment caprins et ovins. Le projet STECAMONT aura visé à combler ces lacunes et à tester l’efficacité de mesures de maîtrise des STEC à la ferme pour stopper la contamination du lait.

Ce document recense les avancées sur les connaissances sur les STEC que le projet Stecamont aura permis. Ainsi, le projet aura pu mettre en avant que :

  • Le circuit de contamination fécale du lait par les STEC est une réalité.
  • L’absence d’excrétion par voie intra-mammaire semble avéré.
  • La contamination du lait dans les élevages est intermittente.
  • Des points de vigilance (santé des animaux, propreté des trayons et bonnes pratiques de traite, propreté du bâtiment, gestion de la litière, contrôle des animaux extérieurs, gestion des flux des déjections et des effluents, élevage des jeunes animaux) semblent être des facteurs de risques importants.
  • Les premiers constats sur l’utilisation d’un probiotiques à base de levure et d’un nettoyage des trayons avant la traite sont intéressant dans certains cas mais pas toujours fiable ni évident à mettre en place en élevage caprin.

Documents associés