Retour

Le point sur l’indexation de la croissance post-sevrage en ferme en 2014

Note Iboval n° 66 - février 2014

Publié le par Philippe Boulesteix (Institut de l'Elevage), Jean Guerrier, Marie-Noëlle Fouilloux (Institut de l'Elevage), Serge Miller (Institut de l'Elevage), Eric Venot (INRAE GABI)
Evaluations et index Bovin viande
L’indexation de la croissance post-sevrage en ferme réalisée à partir des pesées effectuées en élevages au-delà du sevrage fait l’objet, en 2014, de diverses évolutions qui vont de l’adaptation du modèle d’analyse à son déploiement pour de nouvelles races. La note ci-jointe se propose de faire un point complet sur les modalités de réalisation.

L’évaluation du potentiel génétique de la croissance en ferme du sevrage à l’âge de 24 mois (CRpsf) s’est mise en place en 2010. Après trois premières années de mise en œuvre de manière identique, ces deux dernières années ont vu le modèle d’analyse des performances s’affiner avec, notamment, la prise en compte de groupes de conduite distincts et la mise en place de bornes de performances valides par « pas de temps ». Par ailleurs, le nombre de races indexées a doublé ces deux dernières années. Le groupe de races précurseur (Charolaise, Blonde d’Aquitaine et Rouge des Prés) a été rejoint l’an passé par la Parthenaise et cette année par les races Limousine et Bazadaise. Ce sont ainsi plus de 5 000 taureaux qui ont un index CRpsf publié pour les 6 races concernées.

Documents associés