Retour

Statistiques IA races laitières 2016

La sélection en race normande mise sur les jeunes taureaux

Publié le par Pascale Le Mezec (Institut de l'Elevage)
Reproduction Choix des reproducteurs Génomique Bovin lait
Depuis six ans et le début de l'évaluation génomique, les jeunes taureaux indexés à partir de leur ADN, sans avoir de filles contrôlées, ont progressivement pris la place des taureaux de service confirmés sur des centaines ou des milliers de filles dans l'offre des entreprises de sélection et dans les choix des éleveurs pour le renouvellement de leurs troupeaux. Ces jeunes taureaux sont désormais disponibles dans presque toutes les races laitières.

 

La progression des "IA génomiques" dans l'activité insémination des troupeaux laitiers est spectaculaire et édifiante : en moins de 7 ans, on est passé dans une nouvelle ère de la sélection.

 

  (cliquez pour agrandir)

 

Les IAP 2016 se répartissent en différentes catégories selon le statut du taureau au moment de l'IA :

génomiqueclassiquesemence importée
nb IAP 2016varia- tion /2015confir- mationsans fillesavec fillesnb taureaux >1000 IAtestageservicegéno-mique sans fillesgéno-mique avec fillesclassique
montbéliarde449813- 6%721622415991118991041232311501
normande267011- 4%168239788242787311371530
prim'holstein2009138- 4%2401461543226091287578988461345478348788345

 

Les différentes catégories :

  • génomique-confirmation : les IA sont faites sans publication des index (moins de 3000 IA)
  • génomique-sans filles : les index sont publiés et le taureau est mis sur le marché (jeune taureau)
  • génomique-avec filles : taureau sur le marché qui a déjà des filles en production
  • classique-testage : taureau sans évaluation mis en testage (moins de 1000 IA)
  • classique-service : taureau qui avait été mis sur le marché à l'issue du testage (avant 2009 et la génomique)

 


  (cliquez pour agrandir)

 

En 2015, dans la race normande, ce sont en majorité (90%) des IA de jeunes taureaux évalués en génomique sans avoir de filles qui sont utilisés pour renouveler les troupeaux. Les IA de cette catégorie représentent 67% en montbéliarde, où 15% sont faites par des taureaux en confirmation sur descendance, dont les premières filles viendront fiabiliser les index à leur entrée en production. 

 

En prim'holstein, les jeunes taureaux évalués en génomique sans filles représentent 73% des IAP 2016, auxquels on peut ajouter 7% réalisées par des jeunes taureaux étrangers.

 

De plus en plus, pour les autres races qui font appel à des ressources étrangères, les semences importées proviennent de taureaux évalués en génomique dans d'autres pays. Pour la brune, grâce à Intergenomics, et pour la pie-rouge, maintenant très liée à la holstein, des taureaux disposant d'évaluations génomiques sont aussi utilisés.

Dans les races régionales qui sont passées à l'évaluation génomique en 2016, les jeunes taureaux sont proposés et choisis par les éleveurs pour le renouvellement des troupeaux.

A noter aussi : la très forte progression des IAP avec des taureaux jersiais, utilisés en race pure (62%) ou en croisement laitier (28%).

race des taureaux réalisant les IAtoutes IAP 2016variation /2015


IA premières (IAP) 2016
testageservicegénomiquesemences importées
classiquegénomique
abondance26278- 3%7493138944816
tarentaise8891- 1%43103684897
pie-rouge 15541- 3%52288123356722187
brune24622+ 1%35111321575119055483
jersiaise16255+ 34%11360078747045
simmental française24611+ 1%23757890327515295
vosgienne5100+ 4%

4683

prog. conservation

417

 

Les races régionales laitières rustiques sont souvent utilisées pour des IA de retour, sur d'autres races. 

IAT 2016IAP 2016variation /2015% IAP  % IA retours
bretonne pie-noir      57761235+ 1%21%79%
bleue du Nord23861358        + 14%57%63%
flamande57481965         - 2%34%66%
vosgienne178925100         + 4%29%71%