Retour

Refonte du calcul des poids à âge-type et de leur sélection pour indexation

Note iboval n°97 – février 2022

Publié le par Philippe Boulesteix (Institut de l'Elevage), Arnaud Delpeuch (Institut de l'Elevage), GenEval
Evaluations et index Bovin viande
Une double évolution est mise en œuvre à partir de cet hiver 2022 au niveau des Poids à Age-Type (PAT). Il s’agit d’une refonte assez profonde du calcul des PAT ainsi que de la détermination d’un critère de précision pour chacun des PAT, ce qui permet aux Organismes de Sélection (OS) de choisir ceux qui peuvent être utilisés pour l’indexation. Cette note a pour objet de revenir sur les fondements, la mise en œuvre et les premières conséquences de ces évolutions.

La réalisation des pesées en élevages constitue dans un certain nombre de cas une contrainte forte pour le développement du contrôle des performances et donc du conseil en élevage. La pesée estivale est à ce titre particulièrement délicate dans certaines zones ou systèmes d’élevage extensif. Une réflexion pour pallier ces difficultés se concrétise depuis l’automne 2021 par la mise en place d’un dispositif qui prévoit un élargissement possible des plages de pesées, la mise en place de nouvelles règles sur l’utilisation des données et l’ajout d’un nouvel indicateur qui permet de mesurer la fiabilité des PAT et aux Organismes de Sélection (OS) de de choisir ceux qui peuvent être utilisés pour l’indexation.

Bien que situés en amont des évaluations elles-mêmes, le cumul de ces modifications a et aura dans l’avenir des conséquences directes sur les index en lien avec l’évolution des pratiques de pesées sur le terrain et les décisions des OS. D’ores et déjà, il est important de souligner que l’interprétation de la variation des index doit désormais intégrer le fait que les PAT sont susceptibles d’être modifiés d’une indexation à l’autre ce qui constitue un facteur de variation supplémentaire des index tant que la valeur des PAT n’est pas stabilisée.

Documents associés