Retour

Bilan de la production des BGTA de l’hiver 2022

Note iboval n°99 – avril 2022

Publié le par Philippe Boulesteix (Institut de l'Elevage), Nathalie Malaval (Institut de l'Elevage)
Evaluations et index Bovin viande
La production des Bilans Génétiques du Troupeau Allaitant (BGTA), consécutive à la réalisation des évaluations IBOVAL principales hivernales 2022_02, s’est déroulée conformément au planning prévisionnel établi. Cette note présente les principales caractéristiques des BGTA produits cet hiver.

La refonte des modalités de diffusion, associée à un impact croissant de l’évaluation génomique, font que près de 80% des 24 450 taureaux listés disposent d’informations génétiques propres. Les BGTA, ce sont aussi 1,2 millions de femelles listées pour les travaux de tris et d’accouplements.

8 860 BGTA ont été produits cet hiver : 5 854 (-2,1%) pour des troupeaux français en contrôle des performances VA4, 2 294 pour des troupeaux français en VA0 (-3,3%) et 712 (-2%) pour les 12 « couples » races/pays participant aux évaluations IBOVAL.

Le développement du génotypage se traduit par un impact croissant de la diffusion d’informations génomiques dans les BGTA. Ainsi, 88% sont concernés pour les pères de veaux (+1 points) et 26% pour les femelles (+2 points).

Documents associés