Retour

IBL 2021-7 : Concentration de Cellules Somatiques : conséquences du passage à l'étalon international et adaptation pour la génétique

Publié le par Stéphanie Minéry (GenEval), Maëlle Rocland (Institut de l'Elevage), Manon Guillerm (Institut de l'Elevage)
Evaluations et index Bovin lait
Au 1er Avril 2021, les laboratoires d’analyse du lait ont changé leur étalon pour les analyses Comptages de Cellules Somatiques (CCS), ce qui a engendré une baisse de 20% des CCS. Un traitement particulier a été réalisé en indexation, pour que cela n’impacte pas les résultats des index cellules.

           Au 1er Avril 2021, les laboratoires d’analyse du lait ont changé leur étalon pour les analyses Comptages de Cellules Somatiques (CCS), dans l’optique de s’harmoniser au niveau international. Dans le cadre de FGE un groupe de travail inter-métiers a été mis en place à partir de l’automne 2020 pour étudier l’impact de ce changement sur le conseil en élevage et sur les évaluations génétiques. Une baisse des concentrations cellulaires d’environ 20% a été observée.  Il a donc été décidé d’extraire la table SIG des performances "cellules" utilisée en indexation le 31 mars 2021, au lieu du 14 mai 2021 comme cela était initialement prévu dans le calendrier officiel des indexations 2021. L’indexation cellules référencée t2120 a donc été réalisée avec l’extraction « cellules » du 31 mars 2021, pour ne pas subir l’impact du changement d’étalon cellules en pleine campagne laitière (ce que le modèle d’indexation ne pouvait pas corriger).

          En prévision de l’indexation suivante référencée t2130, qui a démarrée le 8 octobre 2021, les comptages cellulaires du 1er avril au 31 août 2021 ont ensuite été majorés de 20%, pour remettre toute la campagne laitière 2021 sur la même base. Un test a été réalisé en amont de l’indexation officielle pour valider cette procédure. A partir du 1er septembre 2021, début de la campagne laitière 2022, les CCS ont été pris en compte sans modification, sur la base du nouvel étalon cellules. La baisse de 20%, générale à l’ensemble des CCS de la campagne 2022 (et des suivantes), a ainsi été prise en compte dans le modèle d’indexation cellules, dans l’effet "campagne".  Cela a permis de ne pas avoir d’impact du changement d’étalon cellules en cours d’année 2021, sur les index "cellules".