Retour

IBL 2015-7 : L’utilisation des index étrangers dans l’évaluation polygénique de la production laitière

Publié le par Didier Regaldo, Anne Barbat-Leterrier (INRAE GABI)
Evaluations et index Bovin lait
Historiquement les index laitiers étrangers, convertis en index français, ont été pris en compte dans l'évaluation des reproducteurs étrangers des races internationales, modifiant en cascade l'index ascendance et donc aussi l'évaluation finale de leurs descendants français de 1ère génération. Cette étape qui intervenait après l'évaluation par le modèle animal, est supprimée à partir d'octobre 2015.

La prise en compte des index étrangers apporte un supplément de précision pour un taureau récemment testé à l'étranger, pour une femelle ayant produit à l'étranger et, en conséquence, pour leurs descendants français. Mais cette étape n'est plus nécessaire car l'évaluation génomique valorise directement les performances à l'étranger des taureaux par leurs index internationaux dérégressés, et parce que les femelles en bénéficient de par les QTL et les SNP qu'elles portent.

 

La suppression de cette étape peut avoir un effet sur les index laitiers polygéniques de taureaux importés avec assez peu de filles françaises (races brune, pie-rouge et Simmental) et sur leurs descendants français y compris prim'holsteins. Elle n'a aucune conséquence sur les index génomiques et sur les index internationaux.

Documents associés