Retour

De nouveaux index Interbeef pour les taureaux

Note Iboval n°93 – novembre 2020

Publié le par Nathalie Malaval (Institut de l'Elevage), Laurent Griffon (Institut de l'Elevage), Philippe Boulesteix (Institut de l'Elevage), GenEval
Evaluations et index Bovin viande
La production d’index internationaux en bovins allaitants favorise, pour les races concernées (à savoir la Charolaise et la Limousine en ce qui concerne la France), la diffusion des taureaux à travers le monde, en offrant une base commune de comparaison quelle que soit leur provenance parmi les pays participants à Interbeef. Ceci permet aux éleveurs d’avoir des informations plus précises sur les reproducteurs étrangers et un plus large choix de reproducteurs correspondant à leurs objectifs de sélection. Cette évaluation, qui concernait historiquement seulement l’index croissance au sevrage, s’est enrichie récemment d’index naissance-vêlage. A l’occasion de cette nouveauté, nous revenons ici sur l’origine de cette évaluation internationale et son évolution quantitative et qualitative depuis son lancement.

La diffusion des index internationaux pour les bovins allaitants continue à progresser avec 9 % d’augmentation du nombre taureaux diffusés en mars 2020 par rapport à l’année précédente.

 

Parmi les taureaux qui ont été diffusés, 15% possèdent des index autour de la mise-bas, c’est-à-dire facilité de naissance (IFNAIS) ou aptitude au vêlage (AVel). Un tiers des taureaux avec index publiés n’auraient pas été diffusés sans ces autour de la mise-bas.

 

Outre cette augmentation en terme d’effectifs de taureaux et de diversité des index diffusés, le dispositif Interbeef s’étend géographiquement avec l’entrée, cette année, de la Lettonie et de la Slovénie.

 

De nombreux projets sont en cours pour enrichir l’évaluation internationale commune Interbeef ce qui permettra aux éleveurs d’avoir à terme toujours plus de choix et d’outils pour orienter l’avenir de leurs troupeaux.

Documents associés