Retour

3 - Que peut-on attendre de la croissance compensatrice en élevage laitier ?

Résultats du projet GEREL

Publié le par Julien Jurquet (Institut de l'Elevage), David Plouzin (Ferme Expérimentale des Trinottières)
Alimentation - Abreuvement Reproduction Bovin lait
La croissance compensatrice est une technique utilisée à la ferme expérimentale des Trinottières sur les génisses qui vêlent à 24 mois. Elle permet d’économiser du concentré au cours du 2ème hiver et de profiter de croissances élevées au cours du pâturage de printemps. Mais que peut-on vraiment en attendre?

Les pesées de 542 génisses nées entre 2000 et 2015 ont été utilisées pour étudier la croissance compensatrice au pâturage. Les génisses avaient en moyenne 13 mois au moment de leur rentrée en stabulation, après une première saison de pâturage. Elles ont reçu une ration permettant une croissance modérée durant près de 4 mois puis ont été mises à l’herbe au printemps suivant. La saison de pâturage exclusif dure en moyenne 3 mois jusqu’en début d’été. Durant les 3 mois de pâturage de printemps, la croissance s’approche de 1 000 g/jour, sans complémentation.