Retour

Les installations de traite : conception, fonctionnement et réglages

Publié le par Alice Hubert (Institut de l'Elevage), Jean-Louis Poulet (Institut de l'Elevage), Jérome Chandler
Qualité des produits laitiers Traite Caprin
Au service de l’éleveur, l’installation de traite doit répondre à ses besoins. Mieux comprendre son fonctionnement permet de disposer d’un outil plus adapté et mieux maîtrisé, pour un lait de qualité.

La machine à traire est utilisée quotidiennement pendant en général au moins deux heures. En production laitière, elle est bien évidemment un outil de travail fondamental. Sa conception, son entretien et son utilisation ont, directement ou indirectement, un impact sur la qualité de la traite, le bien-être des chèvres, la santé de la mamelle (transmission des infections, lésions des trayons,…) et par voie de conséquence, la qualité du lait.


Une meilleure connaissance de la machine à traire est garante d’une utilisation optimale et donc d’un plus grand confort pour l’éleveur et pour son troupeau. C’est un point clé pour l’adapter au mieux aux besoins de l’éleveur et à ses contraintes (nombre de trayeurs, temps disponible, tâches prioritaires …) ainsi qu’à la taille du troupeau.

Il s’agit également de mieux comprendre l’intérêt et les limites des matériels ou des dispositifs aujourd’hui proposés pour assister l’éleveur dans son travail quotidien.

 

Cette rubrique présente tout d’abord des informations générales sur la machine à traire puis fait un zoom progressif sur les différentes parties qui la composent. Elle se termine par un panorama des installations de traite françaises, avec notamment un découpage par grandes régions de production.