Retour

Sélection plus drastique des données de naissance utilisées pour les indexations

Note iboval n°94 – mars 2021

Publié le par Philippe Boulesteix (Institut de l'Elevage), Arnaud Tranier (Institut de l'Elevage), Arnaud Delpeuch (Institut de l'Elevage), GenEval
Evaluations et index Bovin viande
L’évaluation génétique est périodiquement confrontée à des enjeux d’adaptation. Cet hiver 2020/2021, celle-ci a consisté à permettre une sélection plus drastique des données de naissance poids et/ou tour de poitrine et à l’appliquer, conformément aux souhaits des Organismes de Sélection, à partir des évaluations IBOVAL 2021_02. Cette note a pour objet de revenir sur les fondements de cette évolution et sur ses conséquences.

A partir de l’analyse des poids de naissance (PN) et des tours de poitrine (TP) de chaque troupeau pour une campagne de naissance donnée, un Indicateur Synthétique de Sensibilisation (ISS) est calculé par élevage par l’Institut de l’Elevage (Idele) et valorisé dans le cadre de la CPB par les Etablissements de l’Elevage (EdE) depuis 2010 pour les PN et 2015 pour les TP. Cet indicateur statistique permet de cibler et sensibiliser les élevages qui notifient des données de naissance de qualité insuffisante pour les neuf races allaitantes bénéficiant d’une indexation IBOVAL en ferme. Avec pour objectif de tendre vers une amélioration globale de la qualité des notifications et donc de la fiabilité des indexations, chaque OS s’est positionné dans le courant de l’année 2020, pour les indexations à venir, sur le niveau d’ISS à retenir pour sélectionner les données de PN et TP qui peuvent être utilisées en indexations.

Environ 52 000 données de 2020 n’ont plus été extraites pour les indexations de cet hiver soit 5,5% du total extraits pour cette campagne de naissance l’été dernier. Environ 1 100 troupeaux sont concernés. Comme attendu, c’est principalement les élevages avec seulement un contrat CPB qui voient leurs données exclues (les ¾ des troupeaux et les des veaux).

 

 

Documents associés