Retour

Contrôle qualité des repères électroniques ovins et caprins - SOMMAIRE

Publié le par Sébastien Duroy (Institut de l'Elevage), Laure Thoumy (Institut de l'Elevage), Alain Gastebled (Institut de l'Elevage)
Identification / RFID Ovin lait Ovin viande Caprin
Le contrôle qualité annuel a pour but de s’assurer que les matériels livrés en élevage respectent les exigences techniques pour lesquelles ils ont été agréés. Pratiqué sur des échantillons prélevés « à l’aveugle » en élevage, il consiste à reconduire les tests d’agrément sur les caractéristiques mécaniques et électroniques des repères.

 

200 repères par modèle sont collectés en élevage. 50 repères sont utilisés pour les essais mécaniques, 50 autres pour les essais électroniques. Les autres repères d'identification sont stockés comme référence, et utilisés pour contre-analyse si nécessaire.

Les essais mécaniques consistent à mesurer la force de résistance à la traction. Pour les repères ovins-caprins, le seuil de résistance est fixé à 22 DaN.

Les essais électroniques consistent à vérifier la conformité de la puce électronique et à mesurer ses performances.

 

Méthodes

Le contrôle porte sur les essais suivants :

  

Critère

Méthode

Valeurs mesurée

Laboratoire de test

1

Essais mécaniques

ISO 527

Force de résistance à la traction

Mode de rupture

CETIM (Nantes)

2

Conformité électronique

ISO 24631-1

Fréquence de résonance

Zones Mémoires

RFTLab (Valence)

3

Performances électroniques

ISO 24631-3

ISO 24631-4

Champ minimum d’activation    

Amplitude de modulation

Distance de communication

RFTLab (Valence)

 Les essais sont réalisés sur des échantillons à l’état initial (avant pose).

 

Essais mécaniques

La résistance à la traction doit être supérieure ou égale à 22 DaN (décaNewton).

Le mode de rupture doit être non-réutilisable.

Essais électroniques

La fréquence de résonance de la puce doit être de 134,2 kHz ± 3 kHz.

Les zones mémoires doivent comporter des données de type et de format conformer à la norme ISO 11784

 

L'intensité du champ d'activation (Hmin)
elle exprime la force du champ magnétique nécessaire pour activer la puce (liaison montante). Un lecteur active d'autant plus facilement une puce que l'intensité minimum d'activation de celle-ci est faible. Pour atteindre une distance de 50 cm en lecture fixe, l'UE recommande un Hmin inférieur ou égal à 1,2 Ampère par mètre (A/m).

 

L'amplitude de modulation (MD)

(ou moment dipolaire)
Elle correspond à la clarté du signal retour de la puce (liaison descendante). Plus l'amplitude de modulation du signal est forte, plus le signal discrimine fortement les "0" et les "1" de l'information binaire transmise par la puce. La mesure est réalisée sur des échantillons exposés à un champ magnétique d’une intensité de 1,2 A/m. Pour atteindre une distance de 50 cm en lecture fixe, l'UE recommande un MD supérieur ou égal à 10 millivolts (mV).

 

La distance de communication

est mesurée uniquement avec un lecteur fixe dont les caractéristiques satisfont aux critères de la réglementation européenne.

 

Résultats des contrôles

Résultats 2019

Résultats 2018

Résultats 2017

Résultats 2016

Résultats 2015