Retour

Plaquette les bonnes pratiques de traite en élevage caprin

Les principales étapes de la traite en 1 clin d'oeil !

Publié le par Alice Hubert (Institut de l'Elevage), Jean-Louis Poulet (Institut de l'Elevage), Renée de Crémoux (Institut de l'Elevage), Nicole Bossis (Institut de l'Elevage), Charles Drouot (ASSELDOR), Leïla Le Caro (C.A. Ille et Vilaine (35)), Vincent Moinet (C.A. Deux-Sèvres (79))
Santé Equipements d'élevage Caprin
La traite est faite d'une multitude de gestes répétés quotidiennement, souvent avec un souci de rapidité. Pour s'assurer de ne pas dériver vers des pratiques à risque pour la santé mammaire et la qualité du lait, ce focus vous propose de (re)détailler chacun de ces gestes, et vous apporte des conseils pour les réaliser au mieux.

Pour qu'une traite se passe correctement, il convient d'éviter d'agresser les trayons ainsi que de propager les bactéries d'une chèvre à l'autre ou d'un trayon à l'autre.

 

Pour cela, mieux vaut maîtriser la pose des faisceaux trayeurs, éviter les manipulations des mamelles et enfin terminer vite la traite mais en douceur. Quelques conseils sont proposés dans ce focus pour vous aider à parvenir à ces fins.

 

Si les pratiques du trayeur sont importantes, la morphologie des mamelles et la conception des manchons trayeurs participent également à la qualité du déroulement de la traite. Ainsi des mamelles hautes aux trayons droits facilitent grandement la pose des faisceaux trayeurs. Les manchons trayeurs quant à eux n'ont pas les mêmes côtes d'un modèle de faisceaux à l'autre, renseignez vous pour trouver le modèle qui s'adaptera le mieux à vos animaux.