Retour

IBL 2017-3 : Evaluation des jeunes bovins et évolutions de l'évaluation génomique des races régionales

Publié le par Amandine Launay (Institut de l'Elevage), Didier Boichard (INRAE Jouy (78))
Evaluations et index Bovin lait
Après la mise en place, en 2015, de l'évaluation des performances à l'abattage des veaux de boucherie, c'est au tour de l'évaluation des jeunes bovins de faire son entrée. Les premiers résultats officiels seront disponibles en juin 2017 pour la Simmental et en août pour la Montbéliarde et la Normande. Outre l'arrivée d'une nouvelle évaluation pour cette sortie, l'UMT eBIS continue à faire évoluer les chaines d'indexation avec de nouvelles améliorations pour l'évaluation génomique des races régionales.

A l'été 2017, les races mixtes Simmental, Montbéliarde et Normande bénéficieront de nouveaux index officiels estimés sur les performances à l’abattage des jeunes bovins. Ces nouvelles évaluations des données carcasse en jeunes bovins et veaux de boucherie (officielle en 2015), ont été rendues possibles par la mise à disposition des données d'abattage par Normabev (Association technique interprofessionnelle du bétail et des viandes).

Les races Montbéliarde et Normande bénéficieront par la même occasion d'une évaluation génomique des caractères d'aptitudes bouchères, jeunes bovins mais aussi veaux de boucherie, pour sélectionner sur ces nouveaux index les taureaux candidats.

 

Par ailleurs, la méthode d’évaluation génomique utilisée en France se sert de deux types d’information : des haplotypes ciblant les QTL, et des SNP permettant de prédire la valeur polygénique non expliquée par les QTL. Dans le cadre du projet OPTIGENO de modernisation des chaines génomiques, les paramètres génétiques utilisés dans les races laitières régionales ont fait l’objet d’une révision. Il a été constaté que la part de variance génétique expliquée par les SNP était trop faible et elle a donc été sensiblement réévaluée.