Retour

Projet ORGUE : Organisation du travail, durabilité sociale et transmissibilité des grandes exploitations laitières à la française

Projet CASDAR Innovation et Partenariat – 1er novembre 2015/30 avril 2019

Publié le par Emmanuel Béguin (Institut de l'Elevage)
Travail Bovin lait
La filière laitière française est engagée dans des mutations profondes avec un agrandissement rapide de la taille des troupeaux, l’émergence de nouveaux types de collectifs de main-d'œuvre et le développement de technologies innovantes. Ainsi, les questions du travail, de la qualité de vie et des ressources humaines deviennent un enjeu majeur pour les choix stratégiques des éleveurs et plus globalement la pérennité et l’attractivité du secteur. Le projet propose d’étudier les modes d’organisation du travail dans les grandes exploitations bovins lait, d’en évaluer la durabilité sociale et d’identifier les leviers favorisant leur transmissibilité. Il produira ainsi les méthodes et connaissances pour aider les éleveurs à améliorer l’organisation et la gestion des relations humaines de leur entreprise, et à mieux anticiper les conséquences sur le travail d’un projet d’agrandissement.

Un projet pour renforcer la durabilité sociale des exploitations laitières de grande dimension

 

 

Il étudie :

  • les formes d'organisation du travail des grandes exploitations laitières et leurs dynamiques d'évolution. Les thèmes de la gestion des ressources humaines et de la place des nouvelles technologies seront plus particulièrement investigués ;
  • leur pérennité et leur transmissibilité aux générations futures afin de développer des connaissances sur les freins et les écueils à éviter et les bonnes pratiques favorisant la transmission.
 
Les résultats produits contribueront à mettre au point des méthodes et outils au profit des organismes de conseil pour accompagner la réflexion des éleveurs en cours d'agrandissement ou porteurs de projets sur les questions de l'organisation du travail dans les grands troupeaux

Il porte sur des exploitations :

  • issues de trois modèles de collectifs de travail : petits collectifs très productifs, grands collectifs avec salariat, grands collectifs avec plusieurs associés ;
  • réparties dans les trois Frances laitières : zones de montagne, de polyculture-élevage et de plaine.

Afin de mettre les résultats nationaux en perspective, plusieurs enquêtes seront réalisées dans des pays voisins.

 

Piloté par l'Institut de l'Elevage, il rassemble un large partenariat :

 

 

Pour en savoir plus, télécharger le document de présentation.

 

 Contact : Emmanuel Béguin (Institut de l'Elevage)

 

Retour à la page d'accueil du RMT Travail en élevage.