Retour

ParCap AuRA : améliorer la gestion du parasitisme caprin

Mieux connaitre pour mieux gérer les Strongles Gastro-intestinales liées au pâturage des chèvres

Publié le
Alimentation - Abreuvement Santé Gestion du pâturage Cultures fourragères Caprin
Porté par Cap'Pradel et piloté par IDELE, le projet ParCap AuRA vise à acquérir de nouvelles connaissances sur la gestion du parasitisme SGI et à mieux les diffuser. Il est financé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et d'une durée de 3 ans (2020 - 2022). Les résultats seront ajoutés à la page de Cap'Pradel au fur et à mesure de leur validation.

Contexte

Le pâturage des chèvres permet à la fois une production de lait élevée et une limitation de l'incorporation des concentrés dans la ration. De nombreuses références existent mais le facteur le plus limitant demeure le parasitisme SGI (Strongles Gastro-Intestinales) ou NGI (Nématodes Gastro-Intestinales). Pour limiter les impacts, de nombreux conseils ont été établis par les vétérinaires, les organismes techniques et les organismes de recherche en utilisant à la fois la gestion du pâturage, les protocoles de traitement, l'implantations de plantes bioactives, etc... Néanmoins des questions se posent encore pour consolider les connaissances et améliorer la diffusion auprès des éleveurs et ainsi maintenir voire développer le pâturage des chèvres.

 

Axes de recherche

Le projets se décompose en 4 axes opérationnels :

 

  • Axe 1 - Enquêtes sur les pratiques d'éleveurs : connaître les pratiques de pâturage et de gestion du parasitisme des éleveurs en 2020, pour mieux cerner les questionnements et optimiser la diffusion
  • Axe 2 - Optimisation des coprologies : mise en place de protocoles pour étudier la faisabilité de donner de la flexibilité aux éleveurs dans l'acheminement des prélèvements entre les élevages et le laboratoire tout en garantissant la fiabilité des résultats de l'analyse.
  • Axe 3 - Evaluation de l’assainissement des parcelles en larves infestantes suite à des ruptures de pâturage : les ruptures étudiées sont l'hiver, l'été et la fauche sur 7 exploitations dont le Pradel. Ces connaissances permettraient d’affiner l’information vers les producteurs sur le risque réel de faire pâturer telle catégorie de parcelles et donc de mieux prévenir le risque parasitaire.
  • Axe 4 - Vérification de l’efficacité de deux familles d’anthelminthiques : les benzimidazoles et l'éprinomectine seront testés sur 30 exploitations pour orienter des protocoles de traitement permettant de préserver l'éprinomectine, le seul anthelminthique utilisable en lactation sans délais d'attente.

 

Partenaires : 

les partenaires du projets sont : IDELE, INRAE / ENVT, VetAgro Sup, FRGDS AuRA, FIDOCL, Ferme du Pradel / EPLEFPA Olivier de Serres, FIBL France, GTV RA et Cap'Pradel

Action financée par : 

 

Contact : Philippe Thorey - Station Expérimentale caprine - 950 chemin du Pradel - 07170 Mirabel