Retour

Impact des sols de circulation sur la santé des pieds de vaches

Comment l'évaluer, le diagnostiquer et l'améliorer ?

Publié le par François Gervais (Institut de l'Elevage), Philippe Briand (C.A. Ille et Vilaine (35)), Aurore Duvauchelle Waché (Institut de l'Elevage), Jean-Luc Ménard, Dorothée Bizeray-Filoche (UniLaSalle Beauvais), Jean-Luc Frennet (GDS 53), Hélène Leruste (ISA Lille)
Bien-être Santé Equipements d'élevage Bâtiment Bovin lait
Les sols des aires de circulation doivent répondre à divers enjeux tels qu’offrir un support adapté au système locomoteur des animaux, être résistants, durables et faciles d’entretien. Quelle que soit la nature du sol, de bonnes caractéristiques physiques et un entretien adapté sont indispensables pour lui permettre de jouer pleinement son rôle : le bon déplacement des animaux et l'expression de leurs comportements. Le guide proposé en pièce jointe a été élaboré afin de proposer une méthode de diagnostic des sols de circulation dans les stabulations pour vaches laitières.

Ce guide propose un protocole d’évaluation des sols en deux temps : un diagnostic du troupeau et un diagnostic des sols. Les deux parties, bien qu’étant complémentaires, peuvent être réalisées indépendamment. L’objectif de ce document est de présenter les critères importants à prendre en compte pour mesurer l’impact des sols sur la santé des pieds des vaches.

La première partie concerne l’évaluation du troupeau, à travers une sélection de critères choisis pour leur lien direct avec la qualité du sol sur lequel les vaches se déplacent : la propreté des pieds en lien avec la nature du sol et son entretien, la pousse des onglons, le recensement des lésions des onglons et des conseils pour repérer les vaches boiteuses. Une grille d’évaluation est fournie.

La seconde partie est une analyse du logement et plus particulièrement des sols mis en place dans la stabulation. Le diagnostic apporte des conseils sur différents aspects à ne pas négliger : observation des défauts, dimensions de l’aire d’exercice, mesure de la glissance des sols, qualité de l’entretien des surfaces, autant d’éléments qui permettront d’expliquer la situation de l’élevage. Un questionnaire d’enquête pour relever les observations est fourni.

 

Si la qualité des sols occupe une place importante pour la santé de l’appareil locomoteur des vaches, elle n’explique pas tout et d’autres facteurs doivent être bien gérés pour réduire les risques d’apparition de boiteries. C’est pourquoi ce document qui traite largement des sols et des points clés à observer pour l’évaluer, aborde également d’autres aspects pouvant avoir une incidence sur la santé des pieds des vaches : qualité du couchage, ventilation du bâtiment.

 

Logo Idele 2017
Logo Chambres Agriculture