Retour

Écuries d’entraînement de trotteurs - Repères technico-économiques 2021

Publié le par Sophie Boyer-Lafaurie (Institut de l'Elevage), Frédéric Busnel (C.A. Orne (61)), Stéphane Deminguet (Conseil des chevaux de Basse-Normandie)
Coûts de production Revenu des éleveurs Travail Equin
Une seconde année de suivi en écuries d'entraînement de trotteurs pour une meilleure connaissance de ces systèmes : Comprendre leur fonctionnement, élaborer des premiers repères technico-économiques, évaluer leur rentabilité, partager ces repères dans le cadre de la formation, de l’installation et du conseil, permettre aux professionnels de se situer, identifier leurs facteurs clés de réussite et amener des solutions concrètes pour améliorer leurs résultats.

Les résultats technico-économiques de cette seconde année de suivi confortent nos premières observations.

Malgré un niveau de produit élevé dégagé par ces entreprises (près de 300 000 € en moyenne), la rentabilité de ce système est limitée en raison des moyens de production nécessaires pour mener à bien cette activité (la main-d’œuvre pour valoriser les chevaux, le matériel et les infrastructures pour les entraîner dans des conditions optimales). De plus, cette rentabilité économique est très dépendante des gains obtenus en course, ce qui complexifie la gestion économique de ces exploitations.

L’entrée de ce système dans le nouveau cadre 2020-2024 du Réseau Équin National va nous permettre de poursuivre de façon plus approfondie l’analyse du fonctionnement de ces entreprises en élargissant l’échantillon de centres d’entraînement suivi à 12 et en les suivant sur 5 années.

Documents associés