Retour

[Covid-19] Les activités génétiques en ovin allaitant se sont maintenues

Publié le par <p></p> Equipe Génétique Ov Allait (Institut de l'Elevage)
Evaluations et index Ovin viande
Le contexte sanitaire du printemps 2020 lié au COVID 19 a bouleversé les activités des filières d’élevage et perturbé l’organisation des activités génétiques de terrain. Cette première phase de confinement national a réduit, voire arrêté certains pans d’activités, tandis que la circulation limitée des intervenants dans les élevages a complexifié la mise en œuvre des protocoles utilisés en routine. Le dispositif génétique s’est organisé pour permettre le maintien des activités de terrain dans la mesure du possible, et reprendre une activité normale au sortir de la crise.

Focus sur deux activités impactées :
le contrôle de performance (CPO) et les évaluations en stations

La réorganisation des chantiers de pesée en ferme

Les acteurs de la filière se sont rapidement accordés sur la nécessité de maintenir l’enregistrement des évènements de base (mouvements, reproduction, mises bas, mortalité,…) fondamentaux pour assurer la continuité du service. Ces évènements, enregistrés par l’éleveur et transmis au technicien responsable du CPO, sont la base du contrôle de performance.

A contrario, les chantiers de pesées ont été fortement impactés avec une suspension des déplacements des techniciens en élevage pour 2/3 des structures. En remplacement, les éleveurs ont parfois pu mettre en place le protocole de pesée éleveur, voire bénéficier de prêt de balance par leurs structures CPO.

A partir du 11 mai 2020, la reprise des activités de pesée par les techniciens s’est amorcée.

Même si leur nombre a été réduit, les pesées ont continué pendant le premier confinement

Nombre de pesées réalisée par semaine, comparaison 209-220 (jusqu'à la semaine 23)


 

Les stations ovines allaitantes

Les stations ont été affectées à différents niveaux : recrutement, collecte de données et commercialisation des béliers.

Malgré le fait que certaines mesures d’échographies dorsales n’aient pas pu être effectuées, l’enjeu pour les races était de maintenir les outils collectifs SCI ou CE.

Pari tenu puisque toutes les bandes SCI-CE du printemps-été 2020 ont été menées à terme sans encombre !