Retour

[COPRAME] Des COPRoduits pour Améliorer la Multiperformance des Elevages bovin lait et viande du Grand-Est

Publié le par Alice Berchoux (Institut de l'Elevage), Bénédicte Renaud (RESEDA (Réseau des organisations prof. et interprof. pour la sécurité des denrées animales)), Stéphane Lartisant (BTPL (Bureau Techn Promot Lait))
Alimentation - Abreuvement Bovin lait Bovin viande
Ces dernières années, les systèmes d’élevage ont été fortement perturbés par les crises économiques et les aléas climatiques. La recherche de plus d’autonomie alimentaire peut être une alternative pour améliorer la résilience des exploitations agricoles d’un point de vue économique et environnementale. La valorisation des coproduits issus des industries agroalimentaire (ex : tourteaux, pulpes de betteraves, sons, corn gluten feed…) peut être un levier pour accroitre l’autonomie territoriale des exploitations agricoles et ainsi participer à l’économie circulaire. Toutefois, de nombreuses voies de valorisation des coproduits existent ce qui peut créer des tensions ou des conflits d'usage. La valorisation des coproduits, en particulier sous forme humide, nécessite une certaine technicité pour en assurer sa sécurité sanitaire et sa qualité nutritionnelle.

L’objectif du projet est d’améliorer et d’optimiser la valorisation des coproduits du Grand-Est en élevages bovins lait et viande, et d’évaluer l’impact de leur utilisation sur la multi performance des élevages.

Les objectifs opérationnels seront de :

  1. Réaliser une évaluation territoriale des gisements et valorisations des coproduits issus des industries agroalimentaires dans une approche système, conduisant notamment à identifier les concurrences d’usage auxquelles ils sont soumis
  2. Intégrer les coproduits sous différentes formes (mélangés ou non) dans la ration de vaches laitières et de jeunes bovins afin d’évaluer les effets sur les performances techniques, environnementales, et en particulier sur les émissions de méthane entérique, et économiques
  3. Repérer et suivre des élevages valorisant des coproduits pour déterminer les conditions de réussite et les freins à l’utilisation des coproduits.

 

Le projet dure 40 mois de mars 2021 à juin 2024.

Documents associés