Retour

Calcul des coûts de production en élevage de ruminants : une innovation aux multiples facettes

Publié le par Christine Moulin (Institut de l'Elevage), Emmanuel Morin (Institut de l'Elevage), Thierry Charroin (Institut de l'Elevage)
Coûts de production
La méthode de calcul des coûts de production a été développée par l’Institut de l’Élevage dans le cadre du dispositif « INOSYS Réseaux d’élevage ». Intégrée dans l’outil COUPROD depuis 5 ans, cette méthode est mise à disposition des éleveurs et de leurs conseillers pour analyser les résultats économiques des élevages herbivores, qu’ils soient spécialisés ou diversifiés. Et suite à l’adoption fin 2018 de la loi EGALIM, la méthode de calcul des coûts de production a été retenue par le CNIEL et INTERBEV pour produire les indicateurs de référence qui sont désormais utilisés dans le cadre de la contractualisation.

COUPROD, plus qu’une innovation, une révolution !

Face à la grande hétérogénéité des modes de calcul pour comparer des données entre exploitations et, donc, pour concrétiser un conseil autour du coût de production, l’Institut de l'Elevage a relevé le défi, il y a une douzaine d’années, de mettre au point une méthode multi-filières et la même méthode pour tous !

Cette méthode s’appuie sur la force et l’expertise du dispositif national INOSYS-réseaux d’élevage. Elle se nourrit et enrichit l'expérience d'autres filières. Fin mai 2021, au-delà des 180 conseillers INOSYS réseaux d’élevage, ce sont 500 conseillers qui ont été formés à la méthode et à l’utilisation de l’outil COUPROD, avec lequel 18 000 suivis ont été réalisés.

COUPROD : c’est aussi une méthode qui est reprise par la puissance publique dans "l’observatoire de formation des prix et des marges" et qui est mise en avant par la loi EGALIM adoptée en octobre 2018. En effet, suite aux états généraux de l’alimentation, les interprofessions ont inscrits dès décembre 2017 dans leurs plans filières le projet de définir et diffuser des indicateurs de prix de revient et de coût de production. C’est aujourd’hui chose faite pour le CNIEL et INTERBEV qui ont retenu la méthode de l’Institut de l'Elevage pour le calcul de leurs indicateurs.

 

Témoignages d'éleveurs et de conseillers en images

 

Documents associés