Retour

Axe 2 : Inventaire et caractérisation des initiatives en faveur de la PCE dans les territoires, typologie des formes organisationnelles du couplage des productions à l’interface entre filières et territoires

Publié le
Biodiversité et paysage Climat Multiperformance - Développement durable Systèmes fourragers Autre filière Bovin lait Bovin viande Caprin Equin Ovin lait Ovin viande Veau de boucherie

Dans la tâche 2.1, il a été proposé une définition centrée sur des actions collectives qui touchent à l’intégration culture élevage à l’échelle du territoire, et non une définition « territoire de PCE ». Cela a permis la production d’un outil : une carte heuristique de description des initiatives, assortie de son guide d’utilisation. Dans la Tâche 2.2, une veille a été réalisée, fondée sur le repérage puis la caractérisation d’initiatives collectives de PCE avec la construction d’une typologie de ces initiatives. Pour la tâche 2.3 « identification de la valeur ajoutée des projets PCE à visée territoriale », le travail est initié avec un stage sur l’étude de la durabilité et de la résilience des systèmes d’échange culture-élevage à l’échelle du territoire.

 

Dans la T2.1, une définition a été proposée, centrée sur l’action collective concernant l’intégration culture élevage à l’échelle du territoire, et non comme envisagé initialement sur « les territoire des PCE » comportant une diversité de systèmes de productions. Cela s’est concrétisé par la conception d’une carte heuristique de description des initiatives collectives de PCE et un guide d’utilisation de cette carte. Le guide fait référence aux dimensions clés des initiatives (qui, quoi, pourquoi, où, comment, quand). Il est complété par une veille des initiatives collectives de PCE parmi les GIEE et actions Casdar MCAE (dans le cadre de la mission de Marc Moraine), qui a abouti à une typologie des initiatives. Parmi les perspectives, cette veille des initiatives collectives de PCE est à maintenir et enrichir dans le temps avec les GO du PEI. La caractérisation des initiatives est à actualiser et affiner.

 

Dans la T2.2, une typologie des initiatives collectives de PCE a été réalisée parmi les projets de GIEE et MCAE, elle est présentée dans le rapport de mission de Marc et un article est en cours de finalisation.

 

Dans la T2.3, le travail a été initié sur l’étude de la durabilité et de la résilience des systèmes d’échange culture-élevage à l’échelle du territoire au moyen du stage de fin d’études d’Andréa Gabriel (2016): il a permis de retenir des indicateurs de résilience de l’initiative collective sur la base de l’historique de l’initiative, ainsi que des indicateurs de performances à l’échelle des exploitations impliquées. Cette analyse des performances des systèmes d’échange culture-élevage à l’échelle du territoire n’était pas prévue dans le programme initial, mais a été considérée prioritaire par les partenaires du RMT, suite aux résultats de l’enquête réalisée en séance et des échanges en atelier « territoire » (octobre 2015). A contrario, le travail de capitalisation des publications scientifiques sur les services rendus de la PCE (notamment au plan paysager) n’a pas avancé.

 

Dans la T2.4, sur le conseil, le travail a été initié avec le stage de Mathilde van den Broeck en 2016, encadré par Agro-Transfert R&T sur l’état des lieux des outils de conseil global dans l’axe3 de RED-SPyCE et se poursuivra dans ce cadre. Un travail de capitalisation des acquis du projet Cer’El, Phyto’El et LuzCo sur les outils et méthodes de conseil reste également à faire.

 

Revenir à la Une du RMT SPyCE