CAP'PRADEL Dossier et publications Détail article 

APaChe : Arbres Pâturés par les Chèvres

Publié le par Claire Boyer (Institut de l'Elevage)
Porté par Cap’Pradel et piloté par IDELE, le projet APaChe vise à étudier l'impact de la consommation d’arbres à vocation fourragère sur les performances zootechniques et le comportement des chèvres laitières. Il est financé par la DRAAF AuRA dans le cadre des fonds Massif Central et sera mené sur 3 ans (2021-2024) avec comme objectif d'apporter des réponses sur leur intégration dans l’alimentation des chèvres et une meilleure caractérisation de cette culture. La volonté est de travailler sur toute la durée du projet avec des groupes d'éleveurs pour approfondir les connaissances sur les arbres fourragers et co-construire des outils d'applications pratiques issus des résultats. L'aptitude à la transformation fromagère du lait issu des animaux pâturant ces arbres sur la ferme du Pradel sera également vérifiée pour lever les craintes des producteurs.

CONTEXTE

La filière caprine est à la recherche de ressources fourragères innovantes pour s’adapter au changement climatique et maintenir les systèmes pâturants. Les arbres fourragers pourraient être une solution mais ces ressources encore peu étudiées soulèvent de nombreuses questions concernant l'éventail de leurs valeurs alimentaires, leurs productivités, leurs entretiens / implantations ainsi que leurs acceptabilités par les chèvres, les réponses laitières et les conséquences sur la qualité des fromages. Ces points doivent être investigués pour que les éleveurs puissent s’approprier cette ressource innovante et le projet APaChe donnera des éléments de réponses.

Les objectifs principaux poursuivis sont :

  1. Étudier les pratiques existantes en termes d’agroforesterie en élevage caprin laitier sur la zone Massif central, en caractérisant le fonctionnement technico-économique de ces élevages et la valorisation des ressources arborées dans l’alimentation des chèvres.
  2. Évaluer les intérêts et les attentes des éleveurs sur la gestion de cette ressource.
  3. Acquérir des références régionales sur la productivité de différents aménagements arborés à vocation fourragère  en tenant compte des contextes pédoclimatiques et des types d’aménagements.
  4. Étudier les préférences alimentaires des ruminants vis-à-vis des ligneux et évaluer la qualité fourragère, l’ingestibilité de différentes ressources différenciées selon l’essence et les modes de conduite, et leurs impacts sur les performances zootechniques des caprins et la transformation fromagère.
  5. Proposer des aménagements agroforestiers à vocation fourragère adaptés aux chèvres ainsi que leur mode de gestion durable.
  6. Simuler l’approche système pour estimer la place des arbres fourragers sur différents contextes du Massif Central en prenant en compte les aspects techniques et économiques. 
  7. Mettre en place une dynamique d’échanges et de transfert entre les partenaires de la recherche, du développement, et de la filière caprine afin de sensibiliser les acteurs de terrain (éleveurs, techniciens d’élevage et de la forêt) des régions concernées par l’étude à la problématique de l’agroforesterie en élevage caprin en leur proposant des conseils pratiques.

AXES DE RECHERCHE

Ce projet vise à étudier l’impact de la consommation d’arbres fourragers sur les performances zootechniques, le comportement des chèvres laitières et sur les produits transformés ainsi que l’intégration de ces arbres dans les systèmes caprins du Massif Central.

Le projet est développé en 4 actions menées sur 3 ans :

Action 1 - Etat des lieux et caractérisation des pratiques des éleveurs caprins de la région du Massif central

Le principal objectif de cette action sera d’identifier les différentes pratiques agroforestières à vocation fourragère existantes dans les systèmes d’élevages caprins de la zone Massif Central, les besoins et les attentes des éleveurs.

Une enquête en ligne est diffusée sur fevrier-mars 2022 pour recenser les pratiques des éleveurs caprins et plus spécifiquement de la zone Massif Central. Suite à cette enquête, une vingtaine d’élevages représentatifs de la diversité des pratiques, seront sélectionnés pour caractériser finement les aménagements fourragers mis en place, les itinéraires de gestion associés.

Action 2 - Etude de l'intégration des arbres fourragers dans la ration des chèvres laitières

​Cette action vise à étudier l'impact de l’intégration d’une ressource arborée dans l’alimentation sur le comportement alimentaire et les performances zootechniques des chèvres laitières. L’idée est de vérifier plusieurs paramètres (production laitière, fromageabilité du lait…) qui pourraient être un frein pour les éleveurs pour mettre en place cette culture dans leur exploitation. Ce volet sera essentiellement réalisé sur la ferme expérimentale du Pradel qui dispose de plusieurs lots de chèvres, d’une fromagerie pilote où le lait est transformé en Picodon AOP et d’une parcelle d’environ 2ha de mûriers blanc plantés depuis plus de 25 ans. Des essais seront menés sur le pâturage de muriers blancs et sur la vigne après vendange.

Différentes modalités de gestion des parcelles seront mises en place au Pradel à partir de l’exemple mûrier (taille manuelle et mécanique) et également une réhabilitation d’une châtaigneraie sera réalisée en Lozère. En parallèle des essais de plantation d’arbres fourragers seront effectués : au Pradel avec des mûriers en haute densité (suivant les retours d’expérience d’Agrosyl) et dans le Lot avec une association érable champêtre et cornouiller sanguin.

Action 3 - Intégration des arbres fourragers dans les élevages caprins du Massif Central

L’objectif est de proposer plusieurs aménagements agroforestiers pertinents en élevage caprin, puis simuler économiquement et techniquement leur implantation dans plusieurs exploitations type du Massif Central pour in fine accompagner des éleveurs lors d’ateliers de co-construction sur des cas réels.

Action 4 - Animation générale du projet

Au travers cette action, l’objectif est d’assurer un bon fonctionnement du projet : pilotage, suivi et coordination de l’ensemble des acteurs et cohérence des actions entre elles.

Partenaires:

Les partenaires du projets sont : IDELE, Ferme du Pradel / EPLEFPA Olivier de Serres, Chambres d'agriculture (Occitanie, Ardèche, Lozère, Lot), AGROOF, ADICE, ARDEPAL et Cap'Pradel

ACTION FINANCÉE PAR : 

Contact :

Claire BOYER - Ferme Expérimentale caprine - 950 chemin du Pradel - 07170 Mirabel