UMT Pilotage de la Santé des Ruminants Dossier et publications Détail article 

Paratuberculose bovine : et si la vaccination avait finalement un intérêt épidémiologique ?

Publié le par Fabien Corbière (ENV Toulouse), Gilles Foucras (ENV Toulouse), Renée de Crémoux (Institut de l'Elevage)
Face à la paratuberculose bovine, la vaccination peut apparaître comme un outil complémentaire de lutte. Qu'en est-il en pratique de son efficacité ? Existe-t-il un effet de la vaccination et de l'âge à la vaccination sur la probabilité de l'excrétion fécale et/ou de l'intensité de cette excrétion. Telles sont les questions auxquelles F. Corbière (ENVT, UMR IHAP) essaye de répondre dans son exposé

L'étude menée conjointement entre l'UMT PSR, le GTV de la Meuse et le GDS de la Meuse avait pour objectif d'évaluer les bénéfices de la vaccination dans le cadre de plan de maîtrise de la paratuberculose dans les élevages bovins laitiers. Cette étude s'est déroulée entre mai 2018 et janvier 2021 dans 7 troupeaux bovins laitiers infectés et s'est basée sur le suivi longitudinal de l'excrétion fécale chez 372 vaches vaccinées et 265 vaches contemporaines non vaccinées à partir de leur deuxième lactation.

Les résultats, qui restent à confirmer à plus grande échelle, sont en faveur d'un bénéfice épidémiologique de la vaccination au jeune âge, en permettant de limiter la pression d'infection et l'exposition des jeunes, mais doit être associée à d'autres mesures de biosécurité interne dans le cadre de plan de maîtrise de la paratuberculose.

Retrouvez ci-dessous la présentation en vidéo :

Pour en savoir plus