inosys bandeau sans texte
Dossier et publications Détail article 

Observatoire de l'élevage bovin viande en Aquitaine - 2021

Publié le par Aurélie Blachon (Institut de l'Elevage), Elodie Peyrat (C.A. Dordogne (24)), Thomas Cerciat (C.A. Gironde (33)), Didier Lahitte (C.A. Landes (40)), Aurore Escurier (C.A. Lot et Garonne (47)), Thierry Deltor (C.A. Pyrénées Atlantiques (64))
En Aquitaine, le traitement des bases IPG départementales permet d'alimenter un observatoire régional de l'élevage bovin viande qui présente à la fois une photographie annuelle des structures d'élevages et des effectifs bovins, ainsi que leurs évolutions par rapport aux années précédentes. Cet observatoire présente les chiffres 2021 et fait un zoom sur 10 années d'évolution.

La zone de l'ancienne Aquitaine comptabilise 215 000 vaches allaitantes au 1er janvier 2022, ce qui représente 6% de l'effectif national. L'orientation naisseur du bassin est majoritaire : 54% des élevages bovin viande de la région produisent des mâles maigres et leur taux de finition (part des ventes boucherie dans le total des ventes) est de 43 %. Le broutard léger (de 4 à 8 mois) est la production dominante des éleveurs allaitants de la région : 27% des ventes en 2021. Veaux gras et gros bovins finis sont les 2 principales productions de boucherie. En 2021, la hausse des ventes de réformes maigres ou grasses traduit le renforcement de la décapitalisation bovine régionale.

Les chiffres concernant le coût de production ou le prix de revient contenus dans cette publication ne peuvent pas être considérés comme des indicateurs de référence pour la contractualisation calculés par IDELE dans le cadre prévu par la loi EGALIM 2. Pour en savoir plus consultez nos pages Indicateurs de référence pour la contractualisation.