inosys bandeau sans texte
Dossier et publications Détail article 

Évaluer la durabilité économique des élevages de ruminants

Publié le par Mylène Berruyer (Institut de l'Elevage), Nicole Bossis (Institut de l'Elevage), Vincent Bellet (Institut de l'Elevage), Aubin Lebrun (Institut de l'Elevage), Emmanuel Morin (Institut de l'Elevage), Yannick Pechuzal (Institut de l'Elevage), Christèle Pineau (Institut de l'Elevage), Benoît Rubin (Institut de l'Elevage)
La durabilité économique des exploitations d’élevage est caractérisée par leur viabilité, leur transmissibilité et leur capacité de résilience aux aléas et aux mutations. Evaluer cette durabilité doit permettre de répondre à une attente des consommateurs soucieux d’une production qui rémunère les éleveurs, et initier des stratégies d’élevage viables et pérennisées. Dans ce document, des indicateurs économiques sont proposés afin d’évaluer cette durabilité. Ils sont ensuite illustrés par les résultats issus des suivis INOSYS Réseaux d’Elevage pour les productions bovine, ovine et caprine, viande et lait.

Les écarts de résultats entre filières sont moins importants que les écarts entre exploitations d’une même filière. La comparaison entre filières est donc difficile et présente rapidement des limites. Toutefois, les exploitations laitières caprines et ovines suivies dans le cadre des Réseaux d’Élevage Inosys sont en moyenne les plus durables économiquement. Elles disposent d’une meilleure efficience économique et d’un endettement plus faible, en lien avec une moindre capitalisation ce qui contribue à avoir une assez bonne marge de sécurité. La durabilité des exploitations bovines allaitantes est en moyenne la plus faible, ces élevages mobilisant un capital conséquent pour les revenus les plus faibles. Au sein de chacune des cinq filières, la variabilité des résultats entre exploitations reste toutefois très forte.

Les chiffres concernant le coût de production ou le prix de revient contenus dans cette publication ne peuvent pas être considérés comme des indicateurs de référence pour la contractualisation calculés par IDELE dans le cadre prévu par la loi EGALIM 2. Pour en savoir plus consultez nos pages Indicateurs de référence pour la contractualisation.