inosys bandeau sans texte
Dossier et publications Détail article 

Résultat 2020 : un déficit fourrager très impactant en système bovin viande herbager

Publié le par Laurence Echevarria (Institut de l'Elevage), Joël Martin (C.A. Ardennes (08)), Florian Boyer (C.A. Meurthe-et-Moselle (54)), Céline Zanetti (C.A. Moselle (57)), Camille Ferry (C.A. Marne -Haute- (52)), Emilie Guerre (C.A. Meuse (55)), Matthieu Vaillant de Guélis (C.A. Alsace), Dominique Candau (C.A. Vosges (88))
Les conseillers bovins viande des Chambres d’agriculture du Grand Est et l’Institut de l’Elevage ont simulé, sur quelques systèmes représentatifs de la région, l’impact des conjonctures et aléas climatiques de l’année, afin d’estimer les revenus 2020.

Les systèmes herbagers ont été fortement touchés par le déficit de pousse de l’herbe au printemps et la sécheresse estivale.

La mise à l’herbe s’est faite assez précocement et les conditions de pâturage ont été plutôt favorables au début du printemps en plaine (portance, températures douces mais pousse modérée).

 

  • Un nouveau déficit fourrager
  • Très peu de cultures épargnées
  • Les femelles finies sauvent la mise du produit viande
  • Des charges opérationnelles en hausse dans les systèmes herbagers
  • Baisse des résultats pour tous les systèmes
  • 2020 : une troisième année de sécheresse qui interroge sur des adaptations structurelles ?

Les chiffres concernant le coût de production ou le prix de revient contenus dans cette publication ne peuvent pas être considérés comme des indicateurs de référence pour la contractualisation calculés par IDELE dans le cadre prévu par la loi EGALIM 2. Pour en savoir plus consultez nos pages Indicateurs de référence pour la contractualisation.