ReVABio Publications 

Etalement de la production en agneau bio : complémentarités entre systèmes et bassins

Publié le par Vincent Bellet (Institut de l'Elevage), Cassandre Matras (Institut de l'Elevage), Marie Miquel (CRA Auvergne), Catherine Experton (ITAB), Jean-François Deglorie (ForéBio)
Cette action du projet RéVABio comporte 4 volets : analyse des données de l’observatoire des volumes, enquête auprès d’opérateurs, valorisation des complémentarités de conduites à l’échelle des bassins et formalisation de leviers d’action collective.

Analyse des données de l’observatoire des volumes

Les données de l’observatoire des volumes géré par la Commission Bio d’Interbev permettent d’améliorer la lisibilité de la disponibilité mensuelle de la ressource en agneaux biologiques dans les différents bassins, de suivre les poids moyens et qualités bouchères des carcasses et de mieux cerner l’origine des « fuites » d’agneaux élevés en AB et valorisés en conventionnel. Ces données seront analysées pour quantifier et mieux valoriser les complémentarités potentielles entre les différents bassins tout au long de l’année. Le potentiel représenté par les agneaux issus des troupeaux laitiers fera également l’objet d’une quantification.

Enquêtes auprès d’opérateurs

Une vingtaine d’opérateurs de l’aval ont été enquêtés (organisations de producteurs et abattoirs) sur leurs attentes en matière de répartition annuelle de leurs approvisionnements, en quantité mais aussi en qualité (types d’agneaux, âge, poids, qualités bouchères…). En complément, quelques enquêtes ont été conduites auprès d’éleveurs ovins lait engraissant leurs agneaux : conduite technique (âge au sevrage, alimentation en finition), charge de travail spécifique et les équipements dédiés.

Valorisation des complémentarités de conduites à l’échelle des bassins

Les suivis réalisés dans l’Action 1 et les références antérieures ont permis la formalisation de référentiels dans le logiciel Ostral (INRAe), avec une dizaine de systèmes contrastés représentant les grands bassins de production (bassin Nord herbager et bassin Sud pastoral). Ces différents systèmes ont ensuite été intégrés dans un nouvel outil de simulation des complémentarités de calendriers des ventes, intégrant la durabilité économique et environnementale des combinaisons de systèmes potentielles. Ces simulations alimenteront la réflexion des focus groups prévus dans le volet suivant.

Formalisation de leviers d’action collective

Des listes de leviers d’action collective (publique ou privée) et leurs modalités d’application seront définies au cours de réunions entre les éleveurs et leurs opérateurs (focus groups), au cours desquelles seront présentées les simulations réalisées dans le volet précédent. En fonction du niveau de régularité recherchée (écart mini-maxi en matière de commercialisation mensuelle), ces simulations permettront d’apprécier différentes combinaisons de systèmes sur le plan de la performance économique globale (valeur ajoutée) et des impacts environnementaux et de compétition « feed/food ».