ORGUE Publications 

Le travail dans les grands troupeaux laitiers, Comment ça fonctionne ?

Publié le par Emmanuel Béguin (Institut de l'Elevage), Jocelyn Fagon (Institut de l'Elevage), Nathalie Hostiou (INRAE UMR Métafort), Sophie Madelrieux (Cemagref), Anne-Lise Jacquot (Agrocampus Ouest), Alexandra Villarroel (Gaec&Sociétés), Sophie Chauvat (Institut de l'Elevage), Florence Kling-Eveillard
La filière laitière française est engagée dans une profonde mutation avec un agrandissement de la taille des troupeaux, l’émergence de nouveaux types de collectifs de main-d’œuvre et le développement de technologies innovantes. Le travail, la qualité de vie et les ressources humaines deviennent des problématiques centrales pour les éleveurs. Le projet CasDar Orgue a étudié les conditions et les modes d’organisation du travail dans les grandes structures laitières pour identifier les difficultés auxquelles sont confronté les éleveurs et proposer des leviers pour y faire face.

Le projet CasDar Orgue a étudié le travail dans les grandes exploitations laitières en enquêtant une cinquantaine d’éleveurs. Les exploitations ont été recrutées selon trois types de collectifs de travail : petits collectifs à forte productivité de la main-d’œuvre T1, grands collectifs basés sur le salariat T2 et grands collectifs avec plusieurs associés T3.

Les résultats sont présentés par fiche thématique (répartition des tâches et responsabilités, conditions de travail et temps libre, temps de travail, gestion des salariés…). Les résultats montrent que les grandes exploitations laitières sont avant tout caractérisées par une organisation du travail et une gestion des relations humaines spécifiques, essentielles pour leur pérennité. La durée horaire de travail est importante et le rythme de travail est jugé intense. Les éleveurs se disent globalement satisfaits de leurs conditions de travail et cette satisfaction semble liée en partie à la capacité à prendre des WE et des congés. Les enquêtes confirment la mutation en cours du métier d’éleveur laitier qui s’inscrit de plus en plus dans une logique entrepreneuriale nécessitant l’acquisition de nouvelles compétences notamment managériales.

 

Pour aller plus loin :  

Les résultats des enquêtes sont proposés sous forme de neuf fiches couvrant une large diversité de thèmes, complétées par une fiche introductive et de synthèse des résultats :