Dossiers et publications Détail article 

Equiparcours : les parcours sont un atout pour les exploitations équines de demain !

Publié le par Laura Etienne (Institut de l'Elevage)
Retrouvez dans ce dossier toutes les publications du projet Equiparcours, qui a pour objectif d'adapter des outils et de produire des références techniques sur l'utilisation des parcours par les équins.


Les parcours, des pâturages adaptés aux équins

 

En PACA, 36 000 équins (détenus par des professionnels) pâturent 13 000 ha, au moins en partie sur parcours. Malgré l'utilisation répandue de ces surfaces par les éleveurs équins, peu de références techniques et d'outils existent pour optimiser les systèmes d'élevages. En 2011, une étude pilotée par Montpellier SupAgro a permis de distinguer 3 catégories d'élevages, respectivement ne disposant et n'utilisant pas de surfaces pastorales, et disposant de surfaces pastorales, et les mobilisant peu (38-56% pour les Camargue et 25-41% de l'alimentation pour les chevaux Endurance) à beaucoup (plus de 60% de l'alimentation)*. Pourtant, les charges liées à l'alimentation (achat de foin de Crau notamment) font partie des charges principales en élevage équin. Le pâturage des parcours peut donc constituer une économie importante.

 L'utilisation des parcours a d'autres atouts pour des élevages équins plus résilients, notamment le bien-être animal, la résistance physique, l'état sanitaire. Au niveau territorial, l'élevage équin permet d'entretenir les parcours et de maintenir la biodiversité des milieux ouverts.

 

La méconnaissance du potentiel pastoral des parcours pour les équins est dommageable car elle freine la valorisation des ressources pastorales par les exploitations équines, et parce que le manque de références et d'outils limite l'offre d'appui technique pour la construction de pratiques pastorales en élevage équin. Equiparcours à donc pour ambition d'améliorer les connaissances et outils pour favoriser l'utilisation des parcours par les équins.Ce programme s'appuie largement sur la participation d'élevages Endurance et Camargue à la construction et au partage de connaissances.

 

Le projet s'articule autour de 3 actions :

  • Analyser les performances économiques et évaluer l’efficience du travail des exploitations équines valorisant les parcours
  • Adapter des outils, développer les références techniques et accompagner les acteurs de la filière équine sur l'utilisation des parcours
  • Valoriser les parcours en optimisant l'impact environnemental

 

Produire des références pour accompagner les acteurs de la filière à l'utilisation des parcours : zoom sur les implications de l'UMT Pasto

 

L'UMT Pasto intervient dans ce projet au sein de l'action 1 et 2, dans le cadre de l'axe 2 "Conduites techniques et stratégies répondant aux enjeux de l'agroécologie". Débuté en 2018, il se terminera à la fin de l'année 2019.

 

Evaluer et améliorer l'efficience de travail des systèmes équins pastoraux

L'utilisation des parcours relève d'une organisation du travail spécifique, aussi, Equiparcours permettra de faire des diagnostics d'organisation du travail adaptés aux systèmes équins, pastoraux, identifiant les freins et leviers spécifiques. Les éleveurs seront accompagnés sur leurs questionnements autour du travail.

Analyser les stratégies d'alimentation des élevages équins

Dans un premier temps, des enquêtes seront menées auprès d'éleveurs équins grâce à l'adaptation et l'utilisation d'un outil d'analyse des stratégies alimentaire sur parcours (StratPasto). Il s'agit d'illustrer la diversité des systèmes d'alimentation et des ressources valorisées par les équins, et ainsi de mieux connaître l'importance et l'utilisation des parcours par les élevages.

Etudier le comportement alimentaire des équins sur parcours

Un des freins à l'utilisation des parcours réside dans la confiance qu'ont les éleveurs dans la capacité de ces surfaces à bien nourrir leurs chevaux. L'étude du comportement des chevaux sur les parcours permettra d'obtenir des références sur l'alimentation des chevaux sur ces surfaces, notamment la consommation de ligneux. Les ressources consommées par les chevaux seront observées, caractérisées et analysées afin d'en connaître la valeur nutritionnelle et l'adéquation avec les besoins des équins. 

 


Un collier GPS permet de suivre l'exploration spatiale et la distance parcourue

L'utilisation d'un suivi GPS permettra également d'obtenir des informations sur les distances parcourues, en lien avec l'influence de la taille du parc, afin de caractériser l'utilisation de l'espace. Nous réaliserons les suivis dans deux élevages endurance, et nous suivrons un petit groupe de chevaux pour chacun, au sein d'un petit et d'un grand parc.

 

 

 

Partenaires techniques

 

Logo Cerpam

 

Pour en savoir plus, retrouvez ici les résultats d'un programme précédent sur l'utilisation des parcours par les équins dans les régions méditerranéennes

 

*M. Jouven, F. Launay, 2013. Place des parcours dans les élevages équins du Sud de la France : Cas des élevages endurance et Camargue en Languedoc-Roussillon. Journées de la Recherche Equine, p85-94.

Retour à l'espace UMT Pasto