Dossiers et publications Détail article 

Les animaux pastoraux

Publié le
Les animaux, dans leur diversité spécifique, raciale ou interindividuelle, constituent avec les végétations spontanées et cultivées les 2 piliers que mobilisent les éleveurs, à la fois pour fournir des produits d’origine animale, au travers des compétences de leurs animaux à valoriser la diversité des végétations, mais aussi pour configurer et piloter des systèmes résilients, jouant notamment sur différents leviers de flexibilité liés au troupeau.

Les systèmes pastoraux se caractérisent par la grande diversité des ressources végétales mobilisées. Afin de maintenir et renforcer des systèmes d’élevage viables, vivables, acceptables et reposant au moins en partie sur l’utilisation de surfaces pastorales il est nécessaire de caractériser la capacité d’adaptation des animaux et leur aptitude à fournir des produits de qualité en valorisant la diversité spécifique, raciale ou interindividuelle des animaux et en repérant des formes d’élevage innovant.

Face à ces enjeux, l’UMT Pasto a pour ambition de :

  • Caractériser la variabilité individuelle des capacités adaptives des animaux, notamment pour orienter la sélection.
  • Définir des bonnes pratiques d’apprentissage des jeunes pour accroître les compétences des adultes en termes d’adaptation.
  • Etudier la valorisation de la diversité animale intra-race pour renforcer la résilience du troupeau.
  • Analyser l’adéquation entre le système d’élevage et la race mobilisée (avec prise en compte notamment de la valorisation des produits).
  • Analyser l’utilisation et la gestion d’espaces pastoraux par plusieurs espèces (comportement spatial et alimentaires ; complémentarités pour obtenir des impacts recherchés sur les végétations ; gestion sanitaire des mélanges plurispécifiques).

Différents projets sont en cours et permettent de travailler sur ce sujet :

  • Les projets AdaptHerd et PhenoBR étudient la variabilité intra-troupeau dans l’efficience d’utilisation des réserves corporelles. Le projet AdaptHerd développe également des outils de simulation pour concevoir des stratégies innovantes pour la Résilience et l’Efficience des troupeaux de petits ruminants,
  • Le projet SMARTER recherche les caractères de résilience et efficience alimentaires dans l'élevage de petits ruminants,
  • Le projet RESPOL et la thèse d’Ellen Laclef s’intéressent à l’accompagnement des éleveurs de brebis laitières dans la REconception de leur Système de Production afin de co-concevoir des systèmes d’élevage innovants réduisant l’utilisation de traitements hormonaux facilitant la reproduction,
  • L’UMT a financé récemment 2 stages de fin d’étude pour approfondir les travaux sur la valorisation des races locales.
    • Analyse diachronique du dispositif de conservation des races Raïole, Rouge du Roussillon et Caussenarde des Garrigues (2020)
    • Chèvre des Pyrénées : mise en œuvre du cadre d'analyse de la valuation comme pertinent pour tenter de saisir « ce à quoi les éleveurs tiennent » (2021)

Associés à ces projets, différents outils numériques de caractérisation des capacités adaptatives des animaux et de leurs comportements ont été développés par l’UMT Pasto :

  •  Le WoW est un dispositif d’autopesée utilisé pour réaliser de phénotypage à haut débit dans le projet OtoP-3D mais également pour évaluer le bien-être animal dans le projet TechCare,
  • Le détecteur électronique de chevauchement Ovimate, qui permet de suivre précisément et de façon individuelle la cinétique d’apparition des chaleurs des brebis, est à la base des travaux sur le développement d’alternatives durables aux traitements hormonaux de synchronisation des chaleurs pour la maitrise de la reproduction chez les petits ruminants (Projet ALPHA),
  • Les capteurs @Mobility, qui permettent de déterminer la proximité sociale entre individus et d’analyser les réseaux sociaux, sont utilisés dans le cadre du Projet CLOChèTE sur la caractérisation du comportement et localisation des ovins et caprins grâce à des technologies embarquées, mais également pour évaluer le bien-être animal dans le projet TechCare,