UMT SC3D Dossier et publications Détail article 

CAP'2ER®

Publié le par Sindy Throude (Institut de l'Elevage)
Afin de préciser les interactions entre un élevage et l'environnement et d'engager des démarches de progrès avec les éleveurs, les filières d'élevage de ruminants ont développé un outil d'évaluation et d'appui technique, CAP'2ER®.

Les objectifs de CAP'2ER®

CAP'2ER® (Calcul Automatisé des Performances Environnementales en Elevage de Ruminants) a pour objectif d'évaluer les impacts environnementaux à l'échelle d'une exploitation d'élevage de ruminants et par atelier (bovin lait, bovin viande, ovin viande).

CAP'2ER® vise à :

  • Sensibiliser les éleveurs et les conseillers à la prise en compte des enjeux environnementaux (positifs et négatifs) mais également économiques et sociaux,
  • Evaluer l'empreinte environnementale des produits des élevages de ruminants (lait, viande),
  • Situer les exploitations par rapport à des références ou à un groupe d'exploitations , et créer un observatoire national,
  • Faire le lien entre les performances environnementales, techniques et économiques,
  • Identifier les marges de progrès et mettre en place des actions pour améliorer l'empreinte environnementale des exploitations tout en assurant leur pérennité.

CAP'2ER®, un outil à deux niveaux

  • CAP'2ER® Niveau 1 pour SENSIBILISER: Un outil pédagogique à destination du grand public, des étudiants, des éleveurs et des conseillers dont l'objectif est de sensibiliser et de réaliser une première évaluation rapide des performances environnementales,
  • CAP'2ER® Niveau 2 pour AGIR: Un outil d'aide à la décision destiné aux conseillers/techniciens dont l'objectif est de réaliser une évaluation fine de l'empreinte environnementale, d'identifier des marges de progrès et de construire des plans d'action.

 

CAP’2ER®, un outil multicritère pour évaluer la durabilité des exploitations d’élevage de ruminants

Au-delà de l’enjeu représenté par le changement climatique, CAP’2ER® intègre les autres indicateurs environnementaux afin de mieux cerner les autres impacts potentiels sur l’environnement et la durabilité des exploitations.

 

L’évaluation environnementale est complétée par des indicateurs traduisant les contributions positives de l’activité d’élevage sur la biodiversité et le stockage de carbone, mais également par un indicateur de performance nourricière (PerfAlim) traduisant la fonction première de l’activité agricole.

De manière à apprécier la durabilité des exploitations, des indicateurs économiques et de conditions de travail viennent compléter le jeu des indicateurs. Cette dimension vise à intégrer l’évaluation de la triple performance économique, sociale et environnementale de manière à construire des plans d’action en cohérence avec la durabilité des exploitations d’élevage de ruminants à moyen et long terme.

 

CAP’2ER®, des indicateurs de pratiques pour construire des plans d’actions

Aussi indispensables soient-ils pour qualifier les performances d’un élevage, les indicateurs environnementaux et de durabilité doivent être reliés à des indicateurs de pratiques utilisés quotidiennement par les éleveurs et les techniciens.

En évaluant en parallèle les deux types d’indicateurs, CAP’2ER® permet ainsi de mettre en avant les pratiques qui doivent évoluer de manière à améliorer les performances techniques d’un élevage et les performances environnementales. Ces indicateurs, qui concernent la gestion du troupeau, l’alimentation, la fertilisation et valorisation des déjections,…, sont communément mobilisés dans le cadre des missions de conseil assurées auprès des éleveurs.

 

Réduire son impact avec la Ferme Laitière Bas Carbone, c'est possible !

Iban Pébet, éleveur laitier dans le Pays Basque, nous explique pourquoi il s'est engagé à réduire son impact environnemental avec la Ferme Laitière Bas Carbone, comment ça s'est inséré dans sa stratégie d'exploitation, et fait un point d'étape de l'impact qu'a eu son engagement sur son bilan carbone avec l'aide de Catherine Brocas, responsable de projet carbone bovin lait à l'Idele.

La filière laitière s'est engagée à réduire de 17% l'émission de CO2 de chaque litre de lait qu'elle produit, et ce à horizon 2025. Cet objectif répond à l'un des huit engagements pris par la filière laitière dans le cadre de sa démarche de responsabilité sociétale de filière : France Terre de Lait.