UMT GGPR bandeau Une
Dossier et publications Détail article 

[2016] Evaluation des conditions de construction d’un observatoire des causes de sorties et des événements sanitaires chez la chèvre

Publié le par Jean-Marc Gautier (Institut de l'Elevage), Jean-Michel Astruc (Institut de l'Elevage), Renée de Crémoux (Institut de l'Elevage), Vincent Lictevout (Touraine Conseil Elevage), Pierre Martin (Capgènes)
Dans le cadre du projet RUSTIC sur la robustesse des petits ruminants, un relevé des causes de sortie va être mis en place dans 50 élevages caprins à titre expérimental. Ce sont des informations importantes à valoriser sur le plan sanitaire comme sur le plan génétique.

Dans le cadre du projet RUSTIC ("vers une approche intégrée de la robustesse chez les petits ruminants"), le premier axe de travail est dédié à l'enregistrement et la valorisation des causes de sortie et des événements sanitaires.

Les objectifs sont multiples :

  • Analyser les bases de données disponibles (SIECL, OVALL, SIEOL) en termes de causes de sortie,
  • Définir et tester une grille de causes de sortie (et des événements sanitaires observés),
  • Caractériser et hiérarchiser les causes de sortie,
  • Définir les formes de valorisations utiles aux éleveurs,
  • Mettre en relation des causes de réforme avec les caractères fonctionnels collectés via le contrôle de performance.

        

Etat des lieux des données actuellement disponibles

            

Un état des lieux a été réalisé en s'appuyant sur les données actuellement disponibles dans le système d'information caprin (SIECL). Cinq campagnes ont été analysées.

      

A l'heure actuelle, les tables des causes de sortie apparaissent sommaires avec un mélange entre destination (vente, boucherie), motifs de modification de l’identification (renumérotation, changement de numéro d’élevage) et causes effectives de réforme ou de mortalité (vieillesse, reproduction, stérilité, production insuffisante, etc).

         

Lorsqu'une cause de sortie est renseignée, il s'agit dans 50 % des cas, d'une cause "inconnue".

Ainsi est-il difficile de valoriser les informations présentes dans SIECL. Celles-ci sont encore trop frustres, incomplètes et manquant parfois d'exactitude.

         

Il est donc apparu important de proposer et de tester une nouvelle structuration des enregistrements des causes de sortie.

 

De la conception d'une grille des causes de sortie au test de leur enregistrement

  

Un travail collectif a été réalisé afin de définir une liste de causes de sortie avec trois niveaux de précision croissants (groupe, sous-groupe et cause).

L'enregistrement de ces informations va être testé pendant deux ans dans 50 élevages caprins de la zone CapAvenir et en partenariat avec Capgènes.

Sur cette base, une interface de saisie a été conçue pour les besoins de l'étude. Le démarrage du dispositif est prévu pour courant octobre 2016. Au fur et à mesure de l'avancée du projet, des restitutions des résultats seront réalisées et des propositions de valorisation soumises aux éleveurs et à leurs conseillers techniques et vétérinaires.