Dossier et publications Détail article 

De nouveaux indicateurs pour améliorer la santé des vaches laitières grâce à Génosanté

Publié le par Hélène Croiseau-Leclerc (Institut de l'Elevage), Sophie Mattalia (Institut de l'Elevage)
14 acteurs s'associent pour améliorer la santé productive des vaches laitières, grâce à la diffusion d'éléments pour la caractérisation génétique sur des critères de santé (dont l'acétonémie) et développer de nouveaux outils de conseils pour optimiser la conduite des troupeaux.

D'ici quelques mois, de nouveaux critères sur la santé viendront compléter les index officiels diffusés pour les taureaux d'insémination.

Ces travaux sont conduits avec la collaboration scientifique de l'UMT 3G.

La composition "exceptionnelle" du partenariat de Génosanté, qui regroupe amont et aval de la filière laitière, en fait un projet pionnier dans le domaine. Initié par EVOLUTION en 2014, il rassemble aujourd'hui 9 partenaires et 5 financeurs, autour de nouveaux critères de sélection pour les races Prim'Holstein, Normande et Pie Rouge.

Logo Idele