Bandeau OSCAR 2
Dossier et publications Détail article 

Réalisation d’un prélèvement de houppes cotylédonaires

Publié le par Renée de Crémoux (Institut de l'Elevage), Xavier Nouvel (ENV Toulouse), Xavier Berthelot (ENV Toulouse)
Dans le cadre du diagnostic d'avortements en série, le prélèvement de houppes cotylédonaires fait partie des prélèvements de choix à réaliser en routine.

Dans le cadre d'avortements en série, la mise en œuvre d'analyses de laboratoire s'avère souvent indispensable pour réaliser un diagnostic. Le prélèvement des houppes placentaires fait partie des prélèvements de choix, nombre de pathologies abortives suscitant une placentite sans passage systématique de la barrière placentaire par l'agent pathogène.Pertinent, le prélèvement de cette matrice demande d'être exigeant à la fois sur la qualité de l'échantillon (souillure, altération,...) et sur le choix des houppes cotylédonaires.

 

Les principes de ce prélèvement sont présentés dans une fiche technique. Celle-ci précise le matériel nécessaire à la réalisation du prélèvement puis détaille de manière illustrée la procédure à suivre.

 

Cette fiche a été élaborée dans le cadre des travaux du groupe national sur le diagnostic différentiel des avortements de fin de gestation chez les petits ruminants, piloté par l'Institut de l’Élevage en partenariat avec l’École Vétérinaire de Toulouse.

Logo Idele logo UMT sante ruminants Logo ENVT