Bandeau OSCAR 2
Dossier et publications Détail article 

Un protocole harmonisé pour le diagnostic différentiel des avortements chez les petits ruminants

Publié le
Un protocole de diagnostic différentiel des avortements des petits ruminants est proposé pour une mise en place à grande échelle sur le terrain.

Une démarche collaborative pour définir un protocole harmonisé

             

Les  premiers travaux sur le diagnostic différentiel des avortements ont été engagés de manière collaborative au sein d'un groupe de travail animé par l'Institut de l'Elevage et l'ENVT au sein de l'UMT Santé des petits ruminants.

Ils s'appuient sur :

  • un partenariat national :
    GDS France, SNGTV, Races de France, Adilva,
  • un partenariat régional et départemental :
    FRGDS Poitou-Charentes et Midi-Pyrénées, GDS 04, GDS 12, GDS 41, GDS 64, GDS Limousin - FRGTV Midi-Pyrénées - Laboratoires d'analyses 05, 58, 64, 79,
  • une expertise scientifique et technique:
    Anses Niort, Alfort, Sophia Antipolis et ENVT.

              

Un protocole évolutif pour tenir compte des remontées du terrain, de la diversité des situations épidémiologiques et des avancées de la recherche

         

Les arbres décisionnels définis en 2013 ont ensuite été appliqués sur le terrain en Midi-Pyrénées (pilotage de la FRGDS Midi-Pyrénées) permettant d’évaluer le protocole à grande échelle et de proposer des pistes d’évolution.

Les premiers résultats se sont avérés prometteurs même s'ils demandent à être consolidés dans d'autres contextes épidémiologiques et de conduite d'élevage. Chez la chèvre, le nombre de cas s'est également révélé insuffisant pour évaluer l'efficience du protocole.

          

Ce sont les réflexions issues de ces travaux et complétées par les retours d’expériences des autres régions qui permettent de proposer le présent protocole de diagnostic différentiel des avortements chez les petits ruminants. Ce protocole est susceptible d’évolution pour tenir compte de l'amélioration des connaissances et de manière à intégrer d’autres étiologies abortives.

 

Son intégration dans le dispositif Oscar (Observatoire et suivi des causes d’avortements chez les ruminants) dans le cadre de la Plateforme d'Epidémiosurveillance en Santé Animale (Plateforme ESA), devrait contribuer à l'amélioration de la connaissance des causes infectieuses des avortements, afin d’adapter les mesures de diagnostic, de prévention, et de lutte.

  

Contenu du protocole

           

Le protocole harmonisé de diagnostic différentiel des avortements comprend pour chacune des maladies incluses à ce jour :

  • Le type du ou des prélèvement(s) possible(s)
  • Les animaux à prélever,
  • L’analyse ou les analyses possible(s),
  • La grille d’interprétation des résultats.

   

 Retrouvez l'ensemble de ces éléments dans le document téléchargeable ci-joint.