Retour

Quels sont les principaux besoins et attentes sur la qualité des produits carnés en circuits courts ? Enquêtes auprès des éleveurs et de leurs clients

Publié le
stage Circuits commerciaux Qualité des produits carnés
Stage - 6 mois à effectuer entre mars et octobre 2022
Prise de fonction : 01/04/2022
Contact : Christèle Couzy
Lyon (Agrapole) et Le Rheu (proche de Rennes)

L'offre concerne 2 stages de fin de cursus ingénieur / Master II – 6 mois
 

Contexte

Le projet VICTOR (VIandes en CircuiTs cOuRts), soutenu financièrement par le Ministère de l’Agriculture sur 2022-2025, a pour objectif de construire des outils pour aider les éleveurs en circuits courts à maîtriser les différents aspects de la qualité de leurs viandes et produits carnés, en réponse aux attentes et impératifs de ces circuits. Mené par l’Institut de l’Elevage, ce projet regroupe un consortium de 13 partenaires du développement et de l’enseignement agricole et de la recherche, chacun expert dans son domaine, et est labellisé par 3 RMT.

Réalisé dans 4 territoires où les circuits courts se sont fortement développés ces dernières années (Pays de la Loire, Auvergne, Bourgogne et Grand Est), le projet VICTOR s’articule en 3 étapes :

  1. Identifier et hiérarchiser les critères de qualité pour les acteurs des circuits courts (producteurs et clients, en relations avec les territoires),
  2. Diagnostiquer les besoins des éleveurs en termes d’outils pour atteindre ces objectifs dans la limite des contraintes d’organisation et de rentabilité des circuits courts,
  3. Développer ces outils pour accompagner efficacement les éleveurs dans la diversification de leurs activités afin d’améliorer la qualité des viandes et produits carnés en circuits courts tout en respectant leurs impératifs de production.

Les deux stages proposés s’inscrivent dans la première étape, véritable socle de ce projet. Il s’agit d’explorer à travers des enquêtes qualitatives menées dans les 4 territoires partenaires les comportements des clients et les pratiques des éleveurs dans le cadre des circuits courts.

 

Objectif du stage

L’objectif final sera de creuser :

  • les critères de qualité (à la fois liés directement aux produits et liés à leurs modes de production) recherchés par les différents acteurs des circuits courts vis-à-vis des viandes,
  • les éventuels impératifs liés à ce type de production et de distribution,
  • les facteurs importants pour que les acteurs restent impliqués dans les circuits courts.

Réalisée sous la responsabilité du service Approches Sociales et Travail en Elevage de l’Institut de l’Elevage, cette première étape fondamentale pour le projet impliquera de nombreux partenaires qui participeront aux recrutements des personnes à enquêter, à la préparation des enquêtes et à leurs restitutions.

Ces stages sont l’occasion unique de participer au développement des circuits courts, pour aider à assurer leur résilience et leur essor, participant ainsi aux objectifs de l’agroécologie dans les territoires ruraux.

Objet du stage

Dans le cadre de ce projet, chaque stagiaire aura pour mission de :

  • Réaliser une synthèse biblio (à partir de document ciblés)
  • Co-construire le guide d’entretien avec les équipes du projet pour enquêter sur la notion de qualité des produits carnés attendue en circuits courts par les différents acteurs (producteurs / clients)
  • Travailler à l’échantillonnage représentatif des personnes à enquêter dans la zone géographique désignée (1 zone géographique couvrant 2 bassins agricoles partenaires du projet)
  • Réaliser des entretiens qualitatifs en présentiel avec :
    • 15 à 20 éleveurs
    • 40 clients
    • 10 anciens clients
  • Analyser les entretiens et la priorisation des critères de qualité
  • Participer aux focus group complémentaires

Pour les deux stages, le travail réalisé sera suivi par un comité de pilotage spécifique à cette mission composé de plusieurs partenaires du projet.

Organisme d’accueil et encadrement

Les deux stagiaires seront en contrat avec l’Institut de l’Elevage :

Le premier stage sera basé dans les locaux de l’Institut de l’Elevage à Lyon (Agrapole).
Le deuxième stage sera basé dans les locaux de l’IFIP au Rheu (proximité de Rennes)
Les deux stagiaires seront encadrés administrativement par Christèle Couzy (Agronome et sociologue) et dans leur réalisation par Christèle Couzy pour le stage basé à Lyon et par Valérie Diot (spécialiste consommation et distribution - IFIP) pour le stage basé au Rheu.

Profil souhaité

Etudiant(e) en école d’ingénieur agro/agri (fin cursus), de sociologie (bac + 4-5) ou autre formation qui a les compétences et connaissances suivantes :

  • Capacité d’analyse, de synthèse et de communication écrite et orale
  • Apprécier le milieu de la viande
  • Avoir réalisé des entretiens qualitatifs avec plaisir
  • Être rapidement autonome dans son organisation et dans la réalisation des entretiens
  • Être curieux et force de proposition
  • Permis de conduire nécessaire (+ 2 ans), voiture personnelle.

Gratification / rémunération

  • Gratification : 591,51€ / mois (brut) à partir de 3 mois de stage
  • Forfait repas journalier : 4,95€ / repas (brut)
  • Frais de transport domicile / travail selon règlementation en vigueur
  • Frais de déplacements remboursés selon les barèmes de l’Institut de l'Elevage