Retour

Impact des travaux de l’Institut de l'Elevage et de ses partenaires de R&D sur la place des surfaces en herbe et des fourrages dans les systèmes d’alimentation en élevage : analyse ex-post sur 40 ans de production de références technico-économiques

Publié le
stage Conseil en élevage Systèmes fourragers Alimentation - Abreuvement
Stage - 6 mois à démarrer dès que possible.
Contact : Christine Moulin

Contexte

Savoir appréhender l’impact des travaux de R&D est devenu une préoccupation explicite et croissante au cours des dernières années, tant pour les porteurs de projets que pour les commanditaires.
Afin de mesurer l’utilité de ses actions, l’Institut de l'Elevage développe sa boite à outils permettant d’accompagner toute la vie et les étapes d’un projet : de l’idée au bilan, en passant par la définition du concept, la rédaction de la manifestation d’intérêt, la réalisation du projet et la production des livrables. Mais l’impact se mesure également sur un plus long terme, ex-post, sur des « thématiques » agrégeant des projets et des dispositifs plus ou moins intimement liés entre eux et ayant concouru à une même finalité scientifique.

Savoir utiliser les surfaces en herbe et les ressources fourragères ou pastorales est essentiel dans le conseil technique aux éleveurs de ruminants. L’Institut de l'Elevage s’est fortement mobilisé, au côté des partenaires R&D de la filière, pour produire des références sur l’utilisation des surfaces et les intégrer dans les programmes d’appui technico-économique des éleveurs de ruminants.
Toujours renouvelée, cette thématique est aujourd’hui particulièrement importante pour contribuer à l’enjeu de la transition agroécologique. Elle est notamment au centre du programme national d’envergure « Cap Protéines », inscrit dans l’ambition de la souveraineté protéique soutenu par le plan de relance national initié en 2020.

Objectifs

Ce stage s’inscrit principalement dans le second volet : étude d’impact ex-post, sur un temps long. L’objectif est d’évaluer l’impact des projets, des dispositifs et des outils déployés sur cette thématique depuis le milieu des années 1970 dans l’ensemble des filières ruminants (bovins, ovins, caprins) par l’Institut de l'Elevage et ses partenaires de R&D. Ce travail s’appuiera sur des enquêtes à réaliser auprès des acteurs, complété par une analyse et une synthèse des supports existants.

Nous recherchons un(e) stagiaire à qui il sera demandé de :

  • décrire l’écosystème partenarial et les bénéficiaires des travaux
  • synthétiser le récit de l’innovation
  • représenter le chronogramme de cette thématique
  • décrire son chemin d’impact
  • identifier des indicateurs de moyens, de réalisation, de résultats et d’impact pertinents, accessibles et robustes (utiles & utilisables)

Profil recherché

  • Elève ingénieur Agro/Agri ou MASTER en « Economie du développement » ou « communication-markéting » en fin d'études, ou en césure
  • Intérêt et connaissance pour le secteur de l'élevage plus particulièrement en filière bovins laitiers
  • Intérêt pour les méthodes d'enquêtes
  • Sens du contact et diplomatie
  • Organisation, rigueur, esprit d'initiative, haut niveau d'autonomie
  • Capacité de synthèse et de rédaction ; maitrise du pack Office
  • Permis B et véhicule souhaité

Gratification / rémunération

  • Gratification : 591,51€ / mois (brut) à partir de 3 mois de stage
  • Forfait repas journalier : 4,95€ / repas (brut)
  • Frais de transport domicile / travail selon règlementation en vigueur
  • Frais de déplacements remboursés selon les barèmes de l’Institut de l'Elevage