Retour

Bâtiments adaptés aux températures élevées pour les caprins, ovins viande et ovins lait (Batcool)

Publié le
stage Bâtiment Automatisme et capteurs

Contexte

Le projet vise à adapter les bâtiments d’élevage de petits ruminants (chèvres laitières, brebis allaitantes, brebis laitières et ateliers d’engraissement (agneaux et chevreaux)) au changement climatique pour améliorer le confort thermique des animaux et des hommes aux fortes chaleurs. Pour ce faire, le projet a pour objectif de :

  • Identifier et recenser des solutions innovantes de ventilation estivale mise en place en bergeries ou chèvreries dans le grand sud (Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Provence Alpes Côte d’Azur) et à l’étranger ;
  • Evaluer et tester ces solutions en conditions réelles en ferme expérimentales et en fermes de production à partir de la méthode mise au point pour les bovins laitiers (CNIEL Idele 2017-2020). Ces solutions devront faire face aux aléas climatiques mais aussi ne pas nuire aux conditions d’ambiance hivernale.
  • Définir des seuils avec les niveaux de  stress thermique pour les 4 ateliers (caprin lait, ovin lait, ovin viande, engraissement agneaux/chevreaux).
  • Formuler des propositions pour le conseil sur les équipements limitant le stress thermique du troupeau et assurant le bien-être animal, tout en intégrant leur efficacité économique, organisationnelle et environnementale.

Ce projet, d’une durée de 4 ans, piloté par la Chambre d’Agriculture d’Occitanie associe les compétences des acteurs de la recherche et du développement et reflète la diversité des systèmes d’élevage de petits ruminants du Grand Sud.

La mission / les objectifs du stage

En s’inscrivant dans les axes de travail de la première année du projet, vous aurez à :

  • Participer à l’adaptation de la méthode de diagnostic Idele/CNIEL qui a été mise au point pour les bâtiments bovin laitier.
  • Aider à la formation des techniciens qui auront à utiliser cette méthode de diagnostic en parallèle aux mesures que vous effectuerez durant le stage.
  • Réaliser des mesures de terrains et des observations pour évaluer et tester des solutions innovantes en conditions réelles en fermes et en sites expérimentaux :
    • Mise en place des capteurs et suivis ;
    • Réalisation de mesures en périodes chaudes (plus de 27°C).
  • Traiter les données enregistrées des suivis puis analyser les résultats de cette première campagne de mesure.
  • Echanger avec le groupe « mesures /observations » rassemblant les partenaires techniques et acteur de R et D.
  • Rédiger le mémoire de stage.

Profil souhaité

Cursus ingénieur agronome ou Master (1 ou 2). Stage de césure possible.

Intérêt pour l’élevage des petits ruminants, les bâtiments et les équipements d’élevage.

Aptitude au travail en autonomie, curiosité, créativité

Intérêt et rigueur pour la conduite d’expérimentations et la collecte des données.

Véhicule personnel indispensable.

Déplacements dans la moitié sud de la France en lien avec les Chambres d’agriculture partenaires.

 

Gratification / rémunération

  • Gratification : 591,51€ / mois (brut) à partir de 3 mois de stage
  • Forfait repas journalier : 4,95€ / repas (brut)
  • Frais de transport domicile / travail selon règlementation en vigueur
  • Frais de déplacements remboursés selon les barèmes de l’Institut de l'Elevage