Retour

Analyse technico-économique de la longévité chez les éleveurs caprins livreurs de lait de l’Ouest et de l’Aveyron

Publié le
stage Conseil en élevage Travail Multiperformance - Développement durable

Contexte du stage


La longévité des animaux est un élément clef de la rentabilité des élevages de ruminants. Les éleveurs caprins spécialisés « livreurs » peuvent avoir des difficultés à apprécier l’importance de la longévité dans leurs élevages. En effet, le contexte économique laitier étant favorable, la quantité de lait vendue et, par extension, la quantité de lait par lactation peuvent apparaitre comme le caractère d’intérêt majeur. Cependant, une meilleure longévité est intéressante à différents niveaux : d’un point de vue économique (coût élevé de l’élevage des chevrettes, faible valeur des chèvres réformées), sur le temps de travail de l’éleveur (temps à élever ces chevrettes plus faible), et plus globalement, au niveau agro-écologique (meilleure utilisation des ressources alimentaires, diminution du taux de renouvellement).

 

Objectifs du stage


Réaliser un travail d’enquêtes auprès d’éleveurs ayant une bonne longévité au sein d’une dizaine d’élevages livreurs de l’Ouest et de l’Aveyron faisant partie du réseau Inosys et adhérents au contrôle laitier. L’enquête sera l’occasion de recenser les pratiques des élevages (alimentation, reproduction, sélection des chevrettes, mortalité des jeunes, critères de réforme, choix des boucs de monte naturelle...). L’objectif est de comprendre quelles sont les pratiques mises en œuvre en élevage qui conduisent à une longévité importante. Une analyse technico économique sera également réalisée afin de faire le lien entre longévité et rentabilité économique.
Dans un second temps, dans un cadre plus général, une analyse économique de l’intérêt de la longévité sera réalisée. . Une analyse de sensibilité des paramètres du modèle (prix de lait, coût des aliments...) sera pratiqué afin d’en mesurer les effets.

 

Livrables attendus

 

  • Rapport de stage
  • Fiche synthétique à destination des éleveurs
  • Article de vulgarisation dans la presse agricole

 

Déroulement du stage


Le/la stagiaire sera accueilli/e à la Chambre Régionale d’Agriculture de Nouvelle Aquitaine à Mignaloux Beauvoir, co-encadré/e par des ingénieurs de l'Idele. Il/elle interagira, tout au long du stage, avec différents partenaires du projet Malo (indexation lait et MAturité en lien avec la LOngévité fonctionnelle chez les caprins laitiers) et notamment les éleveurs caprins. Des déplacements pour aller rencontrer les éleveurs sont à prévoir.

 

Profil souhaité

 

  • Ingénieur agri/agro en 2ème année ou M1 ou en césure
  • Autonomie, rigueur, initiative dans le travail
  • Capacité à travailler à des interfaces disciplinaires (zootechnie, économie)
  • Connaissances des caprins
  • Capacité d'analyse transversale et de synthèse
  • Le permis B est indispensable, et un véhicule personnel souhaité.

Gratification / rémunération

  • Gratification : 591,51€ / mois (brut) à partir de 3 mois de stage
  • Forfait repas journalier : 4,90€ / repas (brut)
  • Frais de transport domicile / travail selon règlementation en vigueur
  • Frais de déplacements remboursés selon les barèmes de l’Institut de l'Elevage