Retour

[CAPHerb] Action 3 : Accompagner la transition agroécologique des systèmes alimentaires caprins

Publié le par Jérémie Jost (Institut de l'Elevage), Nicole Bossis (Institut de l'Elevage), Karine Lazard (C.A. Cher (18))
Démarches de différenciation Agroforesterie Conseil en élevage Gestion du pâturage Cultures fourragères Caprin
L’objet de cette action est d’identifier les motivations et les freins à l’utilisation de l’herbe (pas seulement ceux d’ordre technique) et de co-construire un argumentaire socio-économique, pour une communication efficace.

Les systèmes caprins à l'herbe from Institut de l'Elevage on Vimeo.

 

 

 

 

 

 

Evaluer les motivations et les freins à l'utilisation de l'herbe (Sous-action 3.1)

 

Les enquêtes réalisées dans le cadre des CASDar Praicos et PraiFacE ont mis en évidence les freins et les motivations des éleveurs en général, vis-à-vis de la transition à l'herbe. Toutefois, les systèmes caprins ont peu été pris en compte dans ces travaux.

L'objectif sera donc de pallier cette lacune, à partir d'entretiens collectifs d'éleveurs, suivis d'une enquête quantitative. Celle-ci permettra d'évaluer, de façon fine et exhaustive, les motivations et les freins à l'utilisation de l'herbe en élevage caprin et la part des différents profils d'éleveurs (au sens d'attitudes vis-à-vis d'une plus forte utilisation de l'herbe) sur le territoire.

Les entretiens collectifs nous permettront de mieux connaître les conditions d'acceptabilité des changements de pratiques et de repérer les compétences et savoir-faire nécessaires à la réussite des systèmes herbagers.

 

Construire les argumentaires pour promouvoir l'utilisation de l'herbe (Sous-action 3.2)

 

Les acteurs de terrain estiment ne pas posséder d'argumentaires convaincants pour promouvoir l'utilisation de l'herbe dans l'alimentation des chèvres. Il s'agit donc de les construire.

A partir de l'analyse des travaux déjà réalisés dans le cadre de Praicos et PraiFacE, des équipes pluridisciplinaires bâtiront, avec des éleveurs en projet de changement de système, des scénarios pour promouvoir la mise en œuvre et le développement de systèmes plus herbagers.

Ce travail, couplé aux autres acquis du programme permettra de proposer une démarche d'accompagnement de la transition vers un système alimentaire plus herbager.