Retour

cap’ECO : un nouvel outil de diagnostic en élevage bovin viande

Calcul automatisé de la production et des coûts opérationnels en élevage bovin viande

Publié le par Laurence Echevarria (Institut de l'Elevage)
Coûts de production Conseil en élevage Systèmes d'information en élevage Revenu des éleveurs Bovin viande
Les ateliers bovins viande sont confrontés depuis plusieurs années à une baisse de leur efficacité économique due notamment à la hausse des charges de production (alimentaires, énergie, engrais,…). Pour accompagner les éleveurs dans l’amélioration de la compétitivité de leurs ateliers, l’Institut de l’élevage a élaboré une démarche de calcul des coûts de production adaptée aux spécificités de la production de viande bovine. Mais pour pouvoir mettre en œuvre cette approche, un obstacle important devait être levé : celui du calcul, jusqu’ici très fastidieux, de la production de viande vive produite par l’élevage. Avec le logiciel cap’ECO, il est désormais possible de franchir cette étape de façon plus aisée et de poser un premier diagnostic sur deux maillons essentiels de la compétitivité des élevages bovins viande : le coût alimentaire et les frais d’élevage.

Le tableau de bord "Coûts et productivité" des éleveurs bovins viande

Véritable « tableau de bord » des coûts opérationnels et de la productivité, le logiciel cap’ECO est une porte d’entrée pour réaliser une analyse technico-économique des ateliers bovins viande. Il constitue une première étape vers la mise en œuvre d’une approche complète du coût de production dans cette production.

L’outil est basé sur un calcul automatisé de critères mettant en rapport coûts et productivité. Il vise principalement à calculer et chiffrer la production de viande de l’atelier (kg de viande vive produite par UGB, par Umo, par ha de SFP, …), les coûts opérationnels (alimentation et frais d’élevage) et mettre en relief les marges de progrès par comparaison à un référentiel.

 

Une mobilisation automatique des données de l'IPG et des données commerciales

Son originalité est de permettre la mobilisation automatique de données déjà disponibles par ailleurs, à savoir les données de présence et de mouvements des bovins (IPG) et les données de poids et de prix de vente des animaux (données commerciales).

L’outil fonctionne en version déportée, c'est-à-dire dans le cadre d’une visite de ferme. Il est relié par synchronisation à une base nationale, lieu de gestion des résultats et des références.

 

Les cibles de Cap’ECO

Les éleveurs potentiellement concernés par ce diagnostic sont tous les producteurs de viande bovine. L’outil concerne l’atelier bovin viande et s’applique à différents types de systèmes de production (naisseurs, naisseurs-engraisseurs et engraisseurs), ainsi qu’à différents types d’exploitation : spécialisés ou mixtes (lait-viande, viande et céréales…).

 

Les utilisateurs de Cap’ECO

L’outil est destiné aux conseillers d’élevage au sens générique, c’est à dire toute personne ayant à produire un conseil sur la conduite de l’atelier viande et qui pour cela fait reposer son diagnostic sur l’analyse des données techniques et économiques : conseillers des Organisation de Producteurs, de France Conseil Elevage, conseillers d’entreprise et conseillers d’élevage des Chambres d’Agriculture. On dénombre à ce jour de l’ordre de 400 utilisateurs (dont 200 ont déjà été formés, et 200 ont prévu de le faire d'ici juin 2013).

 

La méthode de calcul mise en œuvre dans cap’ECO

La méthode de calcul est celle employée au plan national pour l’estimation des coûts de production et dans laquelle les coûts sont rapportés au kg de viande vive produite par l’atelier.

Les coûts opérationnels que l’on se propose de chiffrer sont ceux liés à l’alimentation des bovins viande et aux frais d’élevage, réellement dépensés sur l’exploitation. Le coût alimentaire prend en compte les charges d’approvisionnement en aliments du commerce, les fourrages achetés et les charges de production des fourrages et concentrés produits sur l’exploitation.

 

Au sommaire de ce dossier :

> Un diaporama de présentation de l’outil et de la démarche cap'ECO

Pour comprendre à quoi sert cet outil et dans quel cadre il a été élaboré.

> Vos interlocuteurs cap’ECO dans les régions

Qui contacter dans ma région pour en savoir plus sur cap’ECO ?

> Le cadre d'utilisation et de formation à l’outil cap’ECO

Tout savoir sur les conditions d’accès et d’utilisation de cap’ECO, et sur le cadre de gouvernance national de cet outil.

> Les étapes et le résultat d’un diagnostic cap’ECO

En savoir plus sur la démarche de diagnostic proposée par cap’ECO, les grandes étapes suivies et le type de rendu produit.

> L’architecture du système d’information cap’ECO

En savoir plus sur le système d’information de cap’ECO, la synchronisation des résultats et des référentiels.

> Rejoindre l'espace collaboratif des utilisateurs de cap’ECO

Espace ressources réservé aux utilisateurs de l'outil cap'ECO.

Les chiffres concernant le coût de production ou le prix de revient contenus dans cette publication ne peuvent pas être considérés comme des indicateurs de référence pour la contractualisation calculés par IDELE dans le cadre prévu par la loi EGALIM 2. Pour en savoir plus consultez nos pages Indicateurs de référence pour la contractualisation.