Retour

SECURIVO

un outil pour autoévaluer le niveau de biosécurité de son élevage de veaux de boucherie

Publié le par Magdéléna Chanteperdrix (Institut de l'Elevage)
Santé Veau de boucherie
La maîtrise de la santé des veaux est l’un des défis majeurs de la filière veaux de boucherie. La biosécurité, qu’elle soit interne ou externe, impacte la santé animale en agissant comme facteur préventif de l’introduction ou de la propagation des maladies. Le projet SECURIVO, souhaité par INTERBEV Veaux, financé par le Ministère de l’Agriculture dans le cadre du plan EcoAntibio2 et porté par IDELE, avait pour objectif de concevoir un site internet à destination des éleveurs pour évaluer le niveau de biosécurité de leurs élevages.

La biosécurité, késako ?

La biosécurité est l’ensemble des mesures de protection d’un élevage destinées à éviter l’introduction d’agents pathogènes, leur dissémination interne et leur sortie vers d’autres élevages et l’environnement. Elle contribue au maintien de la santé des animaux, et donc le recours aux traitements antibiotiques.
De plus, le respect des recommandations de biosécurité et de conduite d’élevage impacte favorablement les performances technico-économiques des élevages (baisse du niveau de dépenses de santé, diminution du taux de perte, amélioration des performances de croissance…) et réduit la pénibilité au quotidien (moins de traitements à réaliser, moins de veaux à sortir des cases…). 

Comment évaluer le niveau de biosécurité de son élevage de veaux de boucherie ?

Selon leurs attentes et leurs besoins, les éleveurs ont la possibilité d’autoévaluer le niveau de biosécurité de leur élevage au travers de deux questionnaires, proposés sur le site SECURIVO :

  • Un questionnaire « rapide » (30 questions) : pour un bilan rapide et général.
  • Un questionnaire « détaillé » (environ 120 questions) : pour un bilan complet et précis sur chaque thématique de la biosécurité.

Chaque élevage étant unique, un bilan personnalisé est proposé à l’éleveur à l’issue de chacun des deux questionnaires. Ces bilans lui permettent de situer son élevage d’un point de vue biosécurité et d’identifier ses points forts et ses axes de progrès, grâce à des mesures concrètes et adaptées à sa situation bien spécifique.  

Comment améliorer son niveau de biosécurité ?

En plus des bilans personnalisés, des fiches de synthèse technique sont également accessibles sur le site SECURIVO, rappelant l’ensemble des mesures obligatoires ou recommandées. Les 10 grandes thématiques de biosécurité abordées sont les suivantes :

  • L’organisation générale de l’élevage
  • Le SAS sanitaire
  • La gestion du matériel entrant et des effluents
  • La gestion de l’entrée et de la sortie des animaux
  • Les nuisibles (insectes, parasites, rongeurs, oiseaux) et les animaux domestiques
  • La gestion des animaux malades
  • La gestion des cadavres
  • Le protocole de nettoyage/désinfection
  • La gestion de la qualité de l’eau
  • L’ambiance du bâtiment

Les différents supports sont actuellement en cours de relecture et de validation finale. Le lancement du site SECURIVO est donc imminent, guettez le début d’année 2022 !

En partenariat avec: