Retour

RFID ovine : Lire en centre de rassemblement

Enregistrer les numéros des agnelets au moyen d'outils portables

Publié le par Jacques Holtz, Sébastien Duroy (Institut de l'Elevage)
Automatisme et capteurs Identification / RFID Equipements d'élevage Travail Ovin viande
Cet article présente une organisation de travail adoptée par certains opérateurs des zones laitières pour l'enregistrement des numéros individuels des agnelets destinés à être abattus immédiatement après leur collecte.

 

 

Dans cette situation, il s'agit de gérer les opérations d'entrée et de sortie d'un centre de rassemblement où, du fait des brefs délais d'abattage, avec une part importante d'expéditions en vif vers l'Espagne ou l'Italie, celles-ci doivent être menées rapidement (exigence "métier") tout en répondant aux obligations réglementaires en matière de notification de mouvements.
 

L'enregistrement des numéros individuels au moyen d'un lecteur portable et d'une application Smartphone peut être une solution efficace et peu coûteuse.
 

En entrée de centre

Les animaux sont amenés par les éleveurs eux-mêmes, avec des lots pouvant varier en taille de quelques unités à plusieurs dizaines. Les animaux sont généralement déchargés dans une bascule collective pouvant accueillir au maximum une trentaine d'individus. Cette bascule constitue de fait une case de contention qui permet la lecture des boucles électroniques.
 

L'enregistrement des numéros peut se faire de deux manières:

  • si les numéros des animaux du lot sont en série continue, il suffit de saisir manuellement le 1er numéros de la série et le nombre d'animaux. L'application enregistre alors tous les numéros par incrémentation,
  • si les numéros des animaux du lot ne sont pas en série, il faut lire dans ce cas les boucles avec le lecteur portable.

 

 

 

Avant la sortie du centre

Les animaux ayant été répartis dans différents lots de différents provenances, il est nécessaire, pour connaître la composition de ces derniers de procéder à nouveau à une lecture des boucles électroniques.
 

Les lots étant généralement de grande taille, ils doivent être divisés en sous-lots de lecture (30 animaux maxi environ) et placés dans une case ou un couloir dont la dimension permet de serrer suffisamment les animaux pour la lecture. Le lecteur est mis en mode "lecture continue" pour faciliter le geste et accélérer l'enregistrement.
 

Le nombre d'animaux placés dans la case de contention doit être connus à l'avance afin de s'assurer que tous les animaux ont bien été lus, si l'exhaustivité est requise.

 

 

Astuce: dans le cas d'une sortie de 2 lots d'animaux dont dont connaît l'ensemble des animaux (grâce aux enregistrements d'entrée), et si l'application le permet, la lecture électronique peut se faire uniquement sur le lot le moins important. La connaissance des numéros de l'autre lot se fait automatiquement par déduction du total connu.

 

Avantages du système

  • équipements légers
  • coût faible
  • simplicité de mise en oeuvre, sous réserve de disposer de la contention adaptée et d'une organisation de l'espace permettant une bonne circulation des animaux