Retour

Monitoring the welfare of livestock : review and examples of protocols

Publié le par Béatrice Mounaix (Institut de l'Elevage), Claudia Terlouw (INRAE), Marylise Le Guénic (Pôle Herbivore CRA Bretagne), Laure Bignon (ITAVI), Marie-Christine Meunier-Salaun (INRAE), Valérie Courboulay (IFIP), Luc Mirabito (Institut de l'Elevage)
Bien-être Bovin lait Veau de boucherie Bovin viande
L'intérêt d'identifier des leviers d'amélioration du bien-être animal ressort de la synthèse des outils d'évaluation du bien-être en élevage et à l'abattoir réalisée par le RMT Bien-être Animal.

Bien que la règlementation soit depuis 30 ans le principal moteur de l’amélioration du bien-être animal dans les différents systèmes de production en Europe, diverses initiatives émanant de professionnels ou de la recherche ont été développées pour répondre aux attentes sociétales sur le sujet.

 

L’amélioration du bien-être peut se faire à des degrés variables, au travers d’outils plus ou moins élaborés reflétant l’aspect multidimensionnel du bien-être. Une initiative pour améliorer la prise en compte du bien-être animal en élevage et le niveau de connaissance des intervenants a été développée par le RMT BEA, réseau français regroupant des partenaires de la recherche et du développement pour analyser les principaux protocoles d’évaluation et de gestion du bien-être chez les porcins, les volailles et les bovins. Après un rappel des principales familles d’indicateurs utilisés en élevage bovin, deux approches complémentaires pour la gestion du bien-être sont décrites et illustrées par des outils existants : l’audit d’évaluation pour le contrôle et la certification et les l’accompagnement à la maitrise des risques.

 

L’analyse conclue sur les éléments clés de la meilleure promotion du bien-être animal dans les filières, notamment l’implication de tous les acteurs concernés, et l’autoévaluation par les éleveurs.

 

  • Although regulation has been for more than thirty years one of the driver to improve animal welfare in the different production systems in Europe, there were also multiple research and private initiatives to meet growing societal expectations that have been implemented by stakeholders.

    Improvement of animal welfare can be achieved at various levels using more or less sophisticated tools to take into account the multidimensional aspects of welfare. Efforts to improve the consideration of welfare in livestock management and the knowledge of all stakeholders were developed by RMT BEA, a French welfare network regrouping research and development partnership, which has reviewed main existing welfare assessment and management protocols in pigs, poultry and cattle. Following a summary of the main types of welfare indicators in cattle, two complementary approaches are described and illustrated with current existing tools : evaluation audits for control and certification purposes, and support approaches to control the risks.

    The review concludes on key elements to promote Animal Welfare in livestock production, especially the involvement of all stakeholders, including self-monitoring by farmers.